Issue
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login
ACCUEIL • PRESENTATION • GOUVERNANCE • NUMEROS • CONTRIBUTEURS • INSTRUCTIONS • ACTUALITES         SOUMETTRE
   
   
 
Volume XIX • Numéro 48 • 2013 (Already published)
 
Patrice, Laroche ; Baptiste, Rappin ; Aurélie, Kleber ; Christian, Bourion ; Frank, Bournois (Coordination)
 
L’irrationnel
 
L’homme ne survit-il pas grâce à un subtil mélange de rationnel et d’irrationnel ? Mais, dans ce cas, supprimer l’irrationnel ne constituerait-il pas un risque majeur ? En tout cas, c’est le point de vue de George Bernard Shaw qui aurait écrit : « Ce qu’il nous faut, ce sont quelques fous, voyez où nous ont conduits les gens raisonnables... Un homme raisonnable s’adapte au monde, un homme déraisonnable s’obstine à adapter le monde à son image. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable». Plus précisément, dans ce dossier, Jardat donne le ton en se demandant quelle est l’essence du rationnel et si le rationnel ne serait pas simplement qu’une représentation illusoire simplifiée ? Avier, Bazin, Karboul et Karoui, Mériade et Mainetti, Passe et Zouaoui s’interrogent ensuite sur les « générateurs » organisationnels qui produisent l’irrationnel : l’émotion, la croyance, la personnalité, l’improvisation et la spiritualité. Puis le dossier examine l’irrationnel au sein des différents niveaux de comportement organisationnel : l’Individu, la Dyade, le Groupe puis l’Institution. Au niveau des comportements organisationnels des personnes, Cousineau, Erbs, Maizeray et Sciberras présentent quelques exemples d’irrationnel avec les coiffeuses, les responsables-diversité et les bénévoles fidèles. Au niveau des comportements organisationnels des dyades et des groupes (relation mentor-mentorés, formateur-formés, thérapeute-patients, etc.) Ganier et Jaotombo présentent deux exemples d’irrationnel dans le développement personnel et la formation tout au long de la vie. Au niveau des comportements organisationnels des institutions, Bourion, Persson, et Trebucq, Philippe-Dussine puis Traversi présentent quelques exemples d’irrationnel au sein de l’organisation du temps de travail, de la coordination du travail et de l’architecture du travail. Pour conclure, Atkouf, Benseba et Dandelot, Guimarães-Costa et Pina e Cunha se demandent si, finalement, l’irrationnel serait source de vie vs mort ou de liberté vs d’asservissement ? Ensuite, Botet Pradeille et Rappin se demandent si ce ne serait pas l’excès de rationalité qui provoquerait l’étouffement de l’organisation ? Enfin, après le tournant linguitique, Moriceau et Paes étudient l’émergence d’un second tournant de la recherche en théorie des organisations : le tournant vers l’affect ou « Turn to Affect », particulièrement vers les neurosciences de l’émotion. Bonne lecture.
 
Contenu du volume
 
Titre :  Résumé
Auteur(s) :  Christian BOURION
Pages :  3 - 3
Type :  Introduction
APA :  Bourion, C. (2013) Résumé. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 3-3
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-3.htm
 
 
Titre :  Irrationnels et organisations
Auteur(s) :  Baptiste RAPPIN, Aurélie KLEBER
Résumé :  L’ESM-IAE de Metz et le CEREFIGE, avec le soutien de la Société de Philosophie des Sciences de Gestion (SPSG) et de l’Association pour la Recherche Interdisciplinaire sur le Management des Entreprises (ARIMHE), organisent le premier Congrès « Philosophie(s) du Management », poursuivant ainsi l’entreprise des trois journées d’études « Philosophie et Management » organisées par Pierre Louart et Alain Desreumaux à Lille de 2004 à 2006 (2 années sur le thème « Raison et Décision », 1 année sur le thème « Volonté et représentation »). Ce premier évènement messin marque le début d’un cycle de réflexion dans lequel gestionnaires et philosophes seront chaque année invités à penser le management à partir d’un fil directeur définissant l’orientation générale du Congrès ; aussi vous proposons-nous, pour cette première occasion, de se risquer à traiter de la thématique « Irrationnels et Organisations ».
Pages :  23 - 26
Type :  Editorial
APA :  Kleber, A. et Rappin, B. (2013) Irrationnels et organisations. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 23-26
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-23.htm
 
 
Titre :  La rationalité est-elle une illusion mentale ?{Irrationnel dominance et résistance dans les organisations, une lecture transdisciplinaire
Auteur(s) :  Rémi JARDAT
Résumé :  Nous proposons ici de penser l’irrationnel en organisation dans sa relation de contrariété – contradiction ternaire avec la rationalité et la non-rationalité. Une première étape, conceptuelle, établit cette trinité, qui fait apparaître la rationalité comme un enchaînement réglé d’occurrences. Une seconde étape, anthropologique, plonge cette relation dans les processus non rationnels de rationalisation, qui prennent un sens double sens pragmatique et représentationnel. Enfin, dans une troisième étape, on illustre cette relation ternaire et ces processus par une typologie des manifestations les plus évidentes de l’irrationalisme organisationnel réactif.
Mots clés:  dialectique, dominance, irrationnel, laborit, rationalité
Pages :  29 - 42
Type :  Research paper
APA :  Jardat, R. (2013) La rationalité est-elle une illusion mentale ?{Irrationnel dominance et résistance dans les organisations, une lecture transdisciplinaire. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 29-42
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-29.htm
 
 
Titre :  L'émotion. Folle du logis ou ancre de carrière, l'émotion vectrice de sens chez le manager public dans les organisations publiques territoriales
Auteur(s) :  Grégory AVIER
Résumé :  L’imagination a longtemps été au monde des Idées et au règne de la Raison ce que l’émotion représente de façon répandue encore aujourd’hui dans le monde organisationnel : « la folle du logis » (Malebranche, 1675). Avec fermeté, Malebranche lance alors un rappel à l’ordre hiérarchique dont le sous-titre de son ouvrage, « où l’on traite de la Nature de l’Esprit de l’homme, et de l’usage qu’il en doit faire pour éviter l’erreur dans les Sciences », ne laisse aucune espèce d’ambigüité : l’émotion comme l’imagination ne sont autre chose que « maîtresse d’erreur et de fausseté » (Pascal, 1669) et sont à écarter viscéralement du chemin qui mène à la vérité scientifique. Consacrant par là même une dualité du corps et de l’esprit inhérente à l’histoire des sciences et son mouvement épistémologique jusqu’au XVIIème siècle, cette conception purement occidentale a longtemps dominé les différentes disciplines des sciences sociales, et n’a ce faisant pas épargné les sciences de l’administration. En effet, les prédications managériales ayant cours dans le champ du management et de la GRH font la part belle à investissement affectif de l’activité professionnelle, appréhendant les émotions comme des leviers de performance nécessaires à l’implication des salariés, traduisant une véritable « révolution affective » (Barsade \&alii, 2003). Celles-ci considèrent néanmoins toujours l’émotion comme un outil de contrôle, et en usent et en abusent au profit de buts constituant l’essence même de la finalité gestionnaire, qu’il s’agisse de rentabilité et de profitabilité, à tout le moins de performance qui, cherchant à améliorer la maîtrise des salariés et leur implication au travail en systématisant l’émotion et l’homme qui les éprouve comme un moyen, et non pas une fin.L’ambition de cette communication se veut alors roborative de l’instauration d’une perspective humaniste au sens de Montaigne dans les sciences de gestion, celle qui dit « je » et qui part du sujet, plaçant au-dessus de toutes les valeurs la personne humaine et la dignité de l’individu. Se fondant sur une approche biographique via la méthode des récits de vie, elle tentera de mettre en exergue le rôle fondamental des émotions quant à la constitution de l’identité professionnelle de l’individu dans les organisations. En focalisant sur un terrain récemment investi par les méthodes de gestion du privé par l’introduction du New Public Management, les organisations publiques donnent à voir quels sont les fondements de l’attachement au travail exercé par ceux qui sont en charge de la conduite et de la mise en œuvre des politiques publiques à l’échelon local, et quelles sont les conséquences et les modes de médiation face au changement organisationnel.
Mots clés:  attachement émotionnel, contrat psychologique, émotion, intelligence émotionnelle, organisations publiques, sociologie clinique, approche biographique
Pages :  43 - 71
Type :  Research paper
APA :  Avier, G. (2013) L'émotion. Folle du logis ou ancre de carrière, l'émotion vectrice de sens chez le manager public dans les organisations publiques territoriales. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 43-71
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-43.htm
 
 
Titre :  Les croyances dans les organisations. Irrationalités néfastes ou incontournables impensés ? Une relecture kantienne de la littérature en comportement organisationnel
Auteur(s) :  Yoann BAZIN
Résumé :  La littérature en sciences de gestion fait très régulièrement référence à la notion de croyance. Pourtant, elle n’est que rarement directement examinée ou même définie ; elle reste à l’état d’impensé. L’objet de cet article est double. D’abord de montrer en quoi les croyances sont des éléments essentiels pour les disciplines du comportement organisationnel et de la théorie des organisations. Ensuite d’analyser le concept de croyance de manière plus systématique. Dans cette démarche, la Critique de la raison pure de Kant se révèlera être un ouvrage à la fois fondateur et structurant. Nous verrons alors en quoi les sciences de gestion et le management peuvent parfaitement s’appuyer sur la notion de croyance sans pour autant tomber dans l’irrationalité."
Mots clés:  comportement organisationnel, croyance, Kant, raison, irrationalité
Pages :  73 - 87
Type :  Research paper
APA :  Bazin, Y. (2013) Les croyances dans les organisations. Irrationalités néfastes ou incontournables impensés ? Une relecture kantienne de la littérature en comportement organisationnel. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 73-87
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-73.htm
 
 
Titre :  La personnalité. La décision peut-elle être rationnelle, vu la diversité mentale et psychologique des décideurs ?
Auteur(s) :  Ibtissem KARBOUL, Samia KAROUI ZOUAOUI
Résumé :  Ce travail traite d’un acte principal de toute organisation qu’est la décision. Nous avons essayé de mettre en avant la présence du caractère irrationnel dans la décision principalement à travers l’analyse des caractéristiques mentales et psychologiques du décideur. L’analyse du fonctionnement mental des décideurs se fait à travers l’analyse du « humane information processing »(HIP) et fait paraître deux modes de pensée différents. Le premier, à caractère logique traitant des informations objectives et se basant sur un raisonnement causal et déductif. Le second, à caractère non logique (Barnard, 1936) ou irrationnel traitant des informations subjectives en se basant sur un raisonnement inductif. « Il y’a bien plusieurs façons d’être raisonnable et parfois cela consiste à ne pas être rationnel » (A.C Martinet, 1997). L’analyse des caractéristiques psychologiques des décideurs et de leur effet sur la façon avec laquelle le décideur agit, est basée sur le concept de la Personnalité de Carl Jung. La personnalité du décideur dicte en effet la façon avec laquelle il perçoit et juge les informations nécessaires à sa décision entrainant ainsi un style de décision allant du décideur purement intuitif caractérisé par une perception intuitive des objets et des évènements et un jugement non rationnel basé sur les sentiments, au décideur purement rationnel caractérisé par une perception sensorielle des faits et un jugement basé sur la pensée rationnelle. Nous avons ensuite montré, à travers le concept de flexibilité cognitive, que la réalité de plus en plus complexe des organisations est en faveur de la dualité voire de la coexistence aussi bien du style rationnel qu’irrationnel et que pour faire face aux conditions de plus en plus incertaines du contexte décisionnel, le décideur devra – pour optimiser ses décision – osciller entre le rationnel et l’irrationnel, le conscient et l’inconscient et ce à travers sa capacité à être cognitivement flexible.
Mots clés:  décision, dualité du HI, flexibilité cognitive, intuition, personnalité, rationalité
Pages :  89 - 104
Type :  Research paper
APA :  Karboul, I. et Karoui Zouaoui, S. (2013) La personnalité. La décision peut-elle être rationnelle, vu la diversité mentale et psychologique des décideurs ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 89-104
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-89.htm
 
 
Titre :  L'improvisation.Pertinence du phénomène dans le comportement organisationnel
Auteur(s) :  Edmond PASSE
Résumé :  Notre travail essaie d’expliquer la pertinence de l’improvisation dans le comportement organisationnel spécifiquement dans la prise de décision. A partir d’une grille d’observation de l’improvisation au sens de Cunha et ses co-auteurs (Cunha et al 1999) et ses conditions d’émergence définis par Roux Dufort et Vidaillet (Roux-Dufort et Vidaillet 2003) nous essayons de découvrir sous quelles conditions les acteurs au sein de l’organisation improvisent et pourquoi? L’objectif poursuivi est de découvrir les facteurs explicatifs du phénomène en vue de proposer des modalités de son intégration dans le comportement organisationnel. Notre enquête qualitative par entretiens (Eisenhardt, K.M. \&Graebner, M.E., 2007, Yin 2003) s’intéresse à une PME sur des situations pratiques vécues au cours desquelles elle a eu recours à l’improvisation dans sa prise de décision. L’analyse permet d’une part de mieux comprendre les fondements conceptuels évoqués dans la littérature managériale, et d’autre part de cerner l’impact de l’improvisation sur la bonne marche de l’entreprise. Ainsi, nous mettons en évidence le rôle de normalisation que joue l’improvisation dans le processus de prise de décision. Il s’agit notamment de constituer le relais entre la situation normale et la situation imprévue.
Mots clés:  improvisation, processus de décision, rationalité limitée, comportement du décideur
Pages :  105 - 123
Type :  Research paper
APA :  Passe, E. (2013) L'improvisation.Pertinence du phénomène dans le comportement organisationnel. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 105-123
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-105.htm
 
 
Titre :  La spiritualité. Quelles places pour la spiritualité dans les entreprises ? L'exemple chinois
Auteur(s) :  Laurent MERIADE, Nicolas MAINETTI
Résumé :  Les principaux travaux portant sur la spiritualité dans les entreprises accordent une place essentielle à l’expression de la spiritualité des salariés (Karakas, 2010, Mitroff, 2000) ou celle des dirigeants (Voynnet Fourboul, 2011) dans leur réussite personnelle ou collective. Dans cet article, nous faisons l’hypothèse que le contexte exemplaire des entreprises chinoises offre la possibilité d’évaluer cette relation à travers les perceptions des salariés.Pour cela, nous proposons sur le plan théorique de vérifier les relations existantes entre la spiritualité des salariés chinois et leur réussite personnelle ainsi que celle de leur organisation en mobilisant la littérature relative à la pensée et la philosophie chinoises (Granet, 1934 ; Jullien, 1996, 2005, 2009 ; Gernet, 2001 ; Barbier, 2001 ; Billeter, 2006). Sur un plan pratique, nous tentons de décrire les valeurs personnelles (Cavanagh, 1999) qui guident leurs comportements et les relations avec leur bien être et leur réussite personnelle et collective à partir d’une étude exploratoire auprès des salariés de deux entreprises publique et privée chinoises."
Mots clés:  Chine, culture, salariés, spiritualité, organisation
Pages :  125 - 144
Type :  Research paper
APA :  Mainetti, N. et Meriade, L. (2013) La spiritualité. Quelles places pour la spiritualité dans les entreprises ? L'exemple chinois. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 125-144
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-125.htm
 
 
Titre :  Être une femme de paille dans la coiffure
Auteur(s) :  Laurent ERBS
Résumé :  La fin du XXe siècle a vu se développer les chaînes de salon de coiffure. Le créateur de l’enseigne, coiffeur implanté dans un salon unique, étend son activité en multipliant les points de vente. Il y associe sa première coiffeuse. Bien souvent le montage juridique de ces structures est identique. Le propos de cette contribution est de montrer que les pratiques dolosives et une forme de fétichisme, en constituent le fondement. Cette combinaison, appuyée par la loi, permet de manipuler l’employée en toute légalité.
Mots clés:  dol, fétichisme, marchandisation, rente, coiffure
Pages :  145 - 158
Type :  Research paper
APA :  Erbs, L. (2013) Être une femme de paille dans la coiffure. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 145-158
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-145.htm
 
 
Titre :  Être responsable diversité. Une savante composition entre complexité et raison
Auteur(s) :  Armelle SCIBERRAS, Lidwine MAIZERAY
Résumé :  Le but de ce papier est de comprendre combien il est complexe de gérer une politique diversité pour un responsable diversité. En nous appuyant sur l’étude de cas du groupe Crédit Agricole S.A., nous souhaitons montrer que la diversité place le responsable dans une situation où il découvre l’entière réalité de son sujet et la difficulté de le rationaliser : la diversité est insaisissable pour nos pensées. Au travers d’un dialogue, nous pouvons voir le sentiment de contradiction que cela engendre. Il doit circonscrire un sujet qui par essence ne doit pas être rationalisé sous peine de le perdre.
Mots clés:  dialogue, diversité, insaisissable, sentiment de contradiction, rationalité
Pages :  159 - 169
Type :  Research paper
APA :  Maizeray, L. et Sciberras, A. (2013) Être responsable diversité. Une savante composition entre complexité et raison. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 159-169
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-159.htm
 
 
Titre :  Être un bénévole fidèle au sein du « no-profit system ».Vers une redéfinition des dimensions de la fidelité et de ses frontières
Auteur(s) :  Marie COUSINEAU
Résumé :  L’objectif de cette recherche est de tenter d’apporter des éléments sur le contenu de la fidélité organisationnelle des bénévoles ainsi que sur les frontières de ce concept. A cet effet, nous avons réalisé une étude exploratoire portant sur deux associations à caractère solidaire : Artisans du Monde et la Croix-Rouge. Vingt deux entretiens semi-directifs ont été menés. A partir de leur analyse, trois dimensions de la fidélité organisationnelle ont émergé ainsi que des frontières spécifiques. Par la suite, une classification des bénévoles a été mise au point en fonction des profils de fidélité identifiés. Ensuite, des pistes de recommandations managériales sont proposées grâce à la mobilisation de techniques issues du marketing RH.
Mots clés:  management des bénévoles, marketing RH, fidélité organisationnelle
Pages :  171 - 190
Type :  Research paper
APA :  Cousineau, M. (2013) Être un bénévole fidèle au sein du « no-profit system ».Vers une redéfinition des dimensions de la fidelité et de ses frontières. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 171-190
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-171.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel dans la formation tout au long de la vie.Une quête de sens ou une attente de reconnaissance ?
Auteur(s) :  Philippe GANIER
Résumé :  L’évolution du champ de la formation des publics en reprise d’études est passée en 40 ans d’une logique de traitement de masse à une tentative de parcours individualisé dont la rationalité est contestée. L’exemple de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) dont l’impact reste marginal, illustre l’écart entre une intentionnalité incantatoire de changement et une réalité qui doit conduire la multiplicité des acteurs à dépasser leur cloisonnement et faciliter l’accompagnement. L’attente de reconnaissance, centrale dans la recherche de sens en Formation Tout au Long de la Vie, doit être au cœur d’une éthique de l’accompagnement.
Mots clés:  accompagnement, formation tout au long de la vie, parcours, reconnaissance, éthique
Pages :  191 - 200
Type :  Research paper
APA :  Ganier, P. (2013) L'irrationnel dans la formation tout au long de la vie.Une quête de sens ou une attente de reconnaissance ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 191-200
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-191.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel dans le développement personnel. Du rationnel à l'irrationnel ?
Auteur(s) :  Franck JAOTOMBO
Résumé :  Malgré un usage courant des pratiques de développement personnel dans les institutions et dans les organisations, on peut avoir du mal à distinguer les pratiques du concept même de développement personnel, lequel est lui-même loin d’être défini de façon claire et intégrée. Cette recherche propose dans un premier temps de clarifier l’objet du développement personnel à travers une conceptualisation intégrée d’épanouissement. Dans un second temps, elle nous permet d’explorer les rationalités organisationnelles justifiant son usage, notamment pour l’épanouissement des salariés, dans le management et la santé au travail (RPS). Le troisième volet rend compte des irrationalités effectives engendrées par les rationalités de l’entreprise.
Mots clés:  dérives managériales, développement personnel, épanouissement, eudémonique, hédonique, santé au travail, bien-être
Pages :  201 - 219
Type :  Research paper
APA :  Jaotombo, F. (2013) L'irrationnel dans le développement personnel. Du rationnel à l'irrationnel ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 201-219
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-201.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel dans l'organisation du temps de travail. Le cas du « Vendredi sans Mail »
Auteur(s) :  Christian BOURION, Stéphane TRÉBUCQ, Sybille PERSSON
Résumé :  L’embargo sur les courriels du vendredi constitue une des rares tentatives organisationnelles imposant moins d’activité aux salariés en espérant plus de performance. En supprimant une sollicitation permanente des salariés, on espère que ces derniers opteront pour des modes de communication alternatifs, moins stressants et plus efficaces. Cette approche est-elle pour autant étayée scientifiquement ? Pour répondre à cette question, cette recherche analyse cette pratique à la lumière de six théories de comportement organisationnel et trois théories de systèmes d’information. Toutes l’invalident.
Mots clés:  no email Friday, pratique scientifique du management, vendredi sans mail, Friday email embargo
Pages :  221 - 241
Type :  Research paper
APA :  Bourion, C., Persson, S. et Trébucq, S. (2013) L'irrationnel dans l'organisation du temps de travail. Le cas du « Vendredi sans Mail ». Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 221-241
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-221.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel dans la coordination du travail. Accepter une pluralité de modes de coordination. Une approche économique de l'irrationnel
Auteur(s) :  Marie-Pierre PHILIPPE-DUSSINE
Résumé :  Cet article souligne toute la pluralité d’une approche économique de la rationnalité, qui bien loin du caricatural modèle d’homo oeconomicus dans lequel on l’enferme trop souvent, a su évoluer en tentant de comprendre, grâce à un échange interdisciplinaire très fécond (Kahneman, 1979), une grande diversité de choix humains, pouvant avoir « leurs raisons » (Mises, 1949 ; Boudon, 2004), même s’ils suivaient d’autres objectifs qu’une simpliste recherche de bien-être personnel et d’autres logiques que la seule raison pure. Les choix irrationnels, caractérisés ici par une inadéquation d’objectifs et de moyens, intéressent donc l’approche économique, qui, en tentant de les comprendre, peut sans doute apporter quelques pistes de réflexion au management (Sen,1993)."
Mots clés:  approche économique, choix, irrationnel, processus décisionnel, management
Pages :  243 - 257
Type :  Research paper
APA :  Philippe-Dussine, M. (2013) L'irrationnel dans la coordination du travail. Accepter une pluralité de modes de coordination. Une approche économique de l'irrationnel. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 243-257
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-243.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel dans l'architecture du travail.Figures du cercle de la gouvernance chezAdrianoOlivetti etCarlGustavJung
Auteur(s) :  Bruno TRAVERSI
Résumé :  Le management chez Adriano Olivetti - figure emblématique de l’entrepreneuriat italien du XXe siècle – revêt, d’une part, l’aspect d’une rationalisation de l’organisation du travail sur le modèle de Taylor et, d’autre part, se fonde sur des principes d’individuation inspirés en partie de la psychologie analytique de Carl Gustav Jung. L’OST de Taylor peut se caractériser comme un processus d’assujettissement que l’architecture circulaire du panoptique de Bentham figure – selon la perspective de Michel Foucault. A l’inverse, l’individuation de Jung se présente comme un processus libérateur visant l’autonomie du sujet qui peut être figuré par un autre type de cercle, celui du mandala. Les deux types de cercles renvoient à deux types de pouvoir central : le premier est celui d’un pouvoir directif au regard scrutateur, le deuxième est celui d’un pouvoir introspectif au regard contemplatif. Tandis que le pouvoir directif se fonde sur un rapport de sensibilité et de causalité, l’efficience du pouvoir introspectif consiste en une « influence muette » qui suppose l’existence d’un lien a-causal, lien de correspondance ou de « synchronicité », entre les individus. Jung élabore le concept de synchronicité au cours d’un travail commun – entre 1932 et 1958 – avec le Prix Nobel de Physique, Wolfgang Pauli. Le psychologue et le physicien s’accordent – en regard des phénomènes a-causaux observés en physique subatomique comme en psychologie - sur la nécessité de faire de la psyché un domaine transcendant et reliant immédiatement la sphère physique et la sphère psychique, l’intériorité et l’extériorité. Le caractère à la fois personnel et collectif que Jung et Pauli prêtent à l’inconscient semble ainsi fonder un modèle de gouvernance centralisée dont la légitimité et l’efficience repose paradoxalement sur la vertu et la non-ingérence – dont le parangon chinois est l’Empereur Jaune.
Mots clés:  acausalité, assujettissement, Chine, Foucault, gouvernance, Guerra, inconscient, Jung, mandala, Olivetti, Pauli, psychologie, Robur, synchronicité, management
Pages :  259 - 276
Type :  Research paper
APA :  Traversi, B. (2013) L'irrationnel dans l'architecture du travail.Figures du cercle de la gouvernance chezAdrianoOlivetti etCarlGustavJung. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 259-276
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-259.htm
 
 
Titre :  L'irrationnel, fondement de privilèges exclusifs et abusifs. Les privilèges exclusifs et abusifs ne sont pas dangereux parce que immoraux mais parce qu'ils sont irrationnels.
Auteur(s) :  Omar ATKOUF
Résumé :  Dès la première moitié du 19ème siècle, un Alexis de Tocqueville notait d’une certaine façon (dans De la démocratie en Amérique), que, en fait de démocratie et de nouvel État de droit, s’érigeait aux États – Unis, un certes, nouvel ordre social («nouveau monde»), mais de type, apparemment «nouvelle aristocratie», que réellement «nouvelle démocratie». Il y notait, comme le feront aussi, bien plus tard et chacun à sa façon, des Veblen ou Schumpeter..., qu’il naissait plutôt, en ce nouveau monde, une aristocratie d’un genre inédit : toute terne et bassement matérialiste – prosaïque, qui entendait s’arroger les privilèges de l’ancienne noblesse du vieux monde (féodal-monarchiste) sur la base d’une non moins inédite source de légitimité : la propriété privée et la fortune. Voici donc le grand problème que devaient affronter ces «nouveaux aristocrates» : comment légitimer leur désir de pouvoir absolu, d’accaparement de privilèges, et de remplacement de l’ancienne noblesse en tant que classe dominante. Or tout pouvoir absolu nécessite, pour se légitimer, l’affirmation d’une origine, aura, dimension... transcendant la simple condition humaine : les théories du leadership ne sont-elles pas une sorte de ‘fiction’ remplissant ce rôle ?
Mots clés:  leader, pouvoir absolu en management, pseudo qualités intrinsèques du leader, théories collusoires, leadership
Pages :  277 - 290
Type :  Research paper
APA :  Atkouf, O. (2013) L'irrationnel, fondement de privilèges exclusifs et abusifs. Les privilèges exclusifs et abusifs ne sont pas dangereux parce que immoraux mais parce qu'ils sont irrationnels.. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 277-290
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-277.htm
 
 
Titre :  A-t-on vraiment besoin de plus de rationnel dans l'organisation ? Irrationalité et organisation, une dualité féconde
Auteur(s) :  Damien DANDELOT, Faouzi BENSEBAA
Résumé :  Cette communication étudie la nécessité et la complémentarité de l’irrationalité face à l’organisation. En effet, l’informel, et l’irrationnel pouvant l’accompagner, est selon nous, non pas une composante de l’organisation, mais bien un objet qui vit et existe en équipollence au prescrit et à la rationalité. Les deux s’influencent mutuellement et permettent tant l’évolution et le changement l’existence réciproque. Toutefois, cette communication insiste sur les caractéristiques de la relation entre l’irrationnel et le rationnel. Il est question de montrer dans cette perspective que bien qu’a prima facie, il peut sembler que l’irrationalité agisse contre la rationalité organisationnelle dans une volonté de transgresser cette dernière, l’irrationalité peut également chercher à digresser la rationalité dans le but de la faire évoluer là où elle n’aurait pas pensé aller.Dans cette veine, la philosophie du concret est sollicitée pour indiquer que l’organisation et son intention rationnelle peuvent être conçues comme équipollentes et partant, comme complémentaires. En revenant aux conceptions de base du NOUS et du JE, la recherche menée vise à reconstruire le processus qui permet à l’organisation d’exister et de vivre par elle-même via l’individu dans le but de souligner la relation d’inséparabilité et d’indissociabilité. Dès lors, les actions individuelles ne sont pas et ne peuvent pas toujours être saisies dans une volonté de transgression de la réalité sociale, mais bien de la digression. Il y donc au-delà une notion qui dépasse celle du don et du contre don, pour tendre vers quelque chose qui ne s’échange pas.
Mots clés:  acte de digression, acte de transgression, individu, informel, irrationnel, prescrit, rationnel, organisation
Pages :  291 - 311
Type :  Research paper
APA :  Bensebaa, F. et Dandelot, D. (2013) A-t-on vraiment besoin de plus de rationnel dans l'organisation ? Irrationalité et organisation, une dualité féconde. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 291-311
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-291.htm
 
 
Titre :  « L’intranquillité » de Fernando Pessoa dans l’entreprise. Une approche liminale de l’engagement dans les organisations
Auteur(s) :  Nuno GUIMARÃES-COSTA, Miguel PINA E CUNHA
Résumé :  Inspiré par le livre « Livre de l’intranquillité» du poète portugais Fernando Pessoa, nous nous servons du personnage de Bernardo Soares, désengagé en apparence, pour explorer les cas liminaux d’individus intrinsèquement détachés des organisations qui, dans le même temps, se comportent comme s’ils étaient profondément impliqués. Nous soutenons que la conscience de cet état liminal conduit à la convergence instrumentale entre l’individu et l’organisation par le biais de l’engagement extrinsèque couplé avec le désengagement ciblé. En conséquence, les membres désengagés de l’organisation sont en mesure de bénéficier de la nouvelle vague des dispositions contractuelles fondées sur l’engagement et l’identification entre l’organisation et l’individu tandis que les organisations se protègent des formes négatives d’engagement et de désengagement.
Mots clés:  engagement, liminalité, Pessoa, organisations
Pages :  313 - 325
Type :  Research paper
APA :  Guimarães-Costa, N. et Pina E Cunha, M. (2013) « L’intranquillité » de Fernando Pessoa dans l’entreprise. Une approche liminale de l’engagement dans les organisations. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 313-325
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-313.htm
 
 
Titre :  Quand la conduite des hommes regorge de trop de raisons elle finit par manquer d'esprit. Le meneur d'hommes d'aujourd'hui. De l'aliénation à l'indépendance d'esprit. Quand l'inconscient rend responsable, autonome et créatif. Une possible clinique psychanalytique du management ?
Auteur(s) :  Georges BOTET-PRADEILLES, Jean-Pierre DUMAZERT
Résumé :  Cet essai philosophique dévoile une passerelle vers une possible clinique psychanalytique du management. Porteur d’interrogations, d’inquiétudes et de promesses, le mot management est d’abord signifiant de compétences, d’efficacité et de garantie du résultat économique. Mais l’irréductible de l’humain à sa version purement opérationnelle, vient créer un certain désordre dans les pratiques les mieux optimisées et contrôlées du management. Il faut bien en convenir ; le trop de raisons ne fait souvent que symptôme obsessionnel générateur d’inquiétudes et d’inhibitions. Le retour de la dimension relationnelle avec ses rapports flous au temps et à l’efficacité, remet le lien et ses ambivalences, là où nous avons cru que la méthode et les bonnes intentions suffiraient. L’inconscient de chacun attend de l’autre quelque chose de l’ordre d’un désir qui le concerne. Sans la circulation de ces signes implicites, souvent même ignorés des acteurs, le sens de tout acte se perd ou s’égare dans le malentendu."
Mots clés:  aliénation psychanalyse, inconscient, management
Pages :  327 - 346
Type :  Research paper
APA :  Botet-Pradeilles, G. et Dumazert, J. (2013) Quand la conduite des hommes regorge de trop de raisons elle finit par manquer d'esprit. Le meneur d'hommes d'aujourd'hui. De l'aliénation à l'indépendance d'esprit. Quand l'inconscient rend responsable, autonome et créatif. Une possible clinique psychanalytique du management ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 327-346
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-327.htm
 
 
Titre :  Le tout-rationnel. L'irrationalité de la rationalité organisationnelle ? Autour de l'anthropologie dogmatique de Pierre Legendre
Auteur(s) :  Baptiste RAPPIN
Résumé :  Cette communication s’appuie sur une présentation de l’œuvre du juriste iconoclaste Pierre Legendre afin de questionner la place du management dans la civilisation. Plus précisément comment l’empire industriel vient-il percuter les fondations anthropologiques de l’humanité en général et de l’Occident en particulier ? Quel impact les pratiques gestionnaires ont-elles sur la Référence, l’Institution, la Représentation et la Généalogie ?
Mots clés:  management, Pierre Legendre, anthropologie dogmatique
Pages :  347 - 366
Type :  Research paper
APA :  Rappin, B. (2013) Le tout-rationnel. L'irrationalité de la rationalité organisationnelle ? Autour de l'anthropologie dogmatique de Pierre Legendre. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 347-366
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-347.htm
 
 
Titre :  Le tout rationnel dans la recherche. Organisations sensibles terres d'affects ? Stratégies de recherche pour «The Affect Turn » ou tournant vers les affects, de la recherche sur les Organisations
Auteur(s) :  Isabela PAES, Jean-Luc MORICEAU
Résumé :  Si le comportement des organisations est orienté par un ensemble d’outils et de processus rationnels, il fait pourtant fond sur un tissu sensible et affectif. Dénudées de ce tissu, les organisations sont alors dépeintes insensibles, anesthésiées, désaffectées. Seulement inclure les affects comme objet d’étude de la recherche risque de dénaturer et ainsi de perdre cela même qu’on veut comprendre. Nous proposerons alors trois exemples de stratégies de recherche qui tentent de respecter les dynamiques organisationnelles que les affects imposent, conservant les intensités et les dualités propres aux affects. Nous conclurons en appelant à des recherches sur le comportement des organisations s’ouvrant tout autant au sensible qu’à l’intelligible, aux affects qu’à la rationalité.
Mots clés:  affects ordinaires, autoethnographie, performance ethnography, sensible, tournant vers les affects, affects
Pages :  367 - 379
Type :  Research paper
APA :  Moriceau, J. et Paes, I. (2013) Le tout rationnel dans la recherche. Organisations sensibles terres d'affects ? Stratégies de recherche pour «The Affect Turn » ou tournant vers les affects, de la recherche sur les Organisations. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(48), pp. 367-379
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-48-page-367.htm
 
 
 
 
Tous les numéros
 
  Numéro 64 (2020 - Winter)
  Numéro 63 (2019 - Fall)
  Numéro 62 (2019 - Winter)
  Numéro 61 (2019 - Summer)
  Numéro 60 (2019 - )
  Numéro 59 (2018 - Winter)
  Numéro 58 (2018 - Summer)
  Numéro 57 (2018 - Spring)
  Numéro 56S (2017 - Winter)
  Numéro 56 (2017 - Summer)
  Numéro 55 (2017 - Spring)
  Numéro 54S (2016 - Winter)
  Numéro 54 (2016 - Summer)
  Numéro 53 (2016 - Spring)
  Numéro 52S (2015 - Winter)
  Numéro 52 (2015 - Winter)
  Numéro 51 (2015 - Spring)
  Numéro 50 (2014 - Fall)
  Numéro 49 (2014 - Spring)
  Numéro 48S (2013 - Winter)
  Numéro 48 (2013 - Summer)
  Numéro 47 (2013 - Spring)
  Numéro 46 (2012 - Winter)
  Numéro 45 (2012 - Summer)
  Numéro 44 (2012 - Spring)
  Numéro 43 (2011 - Winter)
  Numéro 42 (2011 - Summer)
  Numéro 41 (2011 - Spring)
  Numéro 40 (2010 - Winter)
  Numéro 39 (2010 - Fall)
  Numéro 38 (2010 - Spring)
  Numéro 37 (2009 - Winter)
  Numéro 36 (2009 - Fall)
  Numéro 35 (2009 - Summer)
  Numéro 34 (2008 - Winter)
  Numéro 33 (2008 - Summer)
  Numéro 32 (2008 - Spring)
  Numéro 31 (2007 - Winter)
  Numéro 30 (2007 - Fall)
  Numéro 29 (2007 - Spring)
  Numéro 28 (2006 - Winter)
  Numéro 27 (2006 - Fall)
  Numéro 26 (2006 - Winter)
  Numéro 25 (2005 - Fall)
  Numéro 24 (2005 - Spring)
  Numéro 23 (2004 - Fall)
  Numéro 22 (2004 - Spring)
  Numéro 21 (2003 - Fall)
  Numéro 20 (2003 - Spring)
  Numéro 19 (2002 - Fall)
  Numéro 18 (2002 - Spring)
  Numéro 16-17 (2001 - Spring - Fall)
  Numéro 15 (2000 - Fall)
  Numéro 14 (2000 - Spring)
  Numéro 13 (1999 - Fall)
  Numéro 12 (1999 - Spring)
  Numéro 10-11 (1998 - Fall - Winter)
  Numéro 09 (1998 - Spring)
  Numéro 08 (1997 - Fall)
  Numéro 06-07 (1997 - Spring)
  Numéro 05 (1996 - Fall)
  Numéro 04 (1996 - Spring)
  Numéro 03 (1995 - Fall)
  Numéro 02 (1995 - Spring)
  Numéro 01 (1994 - Fall)
 
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
• FNEGE

AGRH
CAIRN
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037  • Coordinatrices éditoriales : Séverine Koehl, email : severine.koehl@icn-artem.com, tél. : +33354502509 - Appoline Romanens, email : appoline.romanens@icn-artem.com • Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 3 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés