Issue
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login
ACCUEIL • PRESENTATION • GOUVERNANCE • NUMEROS • CONTRIBUTEURS • INSTRUCTIONS • ACTUALITES         SOUMETTRE
   
   
 
Volume XX • Numéro 50 • 2014 (Already published)
 
Isabelle, Barth ; Christian, Bourion ; Frank, Bournois (Coordination)
 
La dangerosité sociale inhérente
 
Détenant le record mondial du nombre d’élus et de lois sociales, la France réduit à une peau de chagrin, la liberté d’entreprendre et la probabilité de réussir, alors que, simultanément, elle attire quotidiennement environ un millier de clandestins. En situation d’échec, pauvres et illettrés, ces derniers traversent l’espace Schengen pour bénéficier annuellement de 60 à 70 milliards d’aides sociales diverses et variées. La prévention des risques produit des risques à l’instar des APL qui font monter les loyers, de la loi Duflot (2014) qui bloque le marché immobilier français au plus bas depuis 1945, de l’incarcération au sein des espaces fermés qui accroît le nombre des récidives, des cités qui ont bénéficié de très gros efforts financiers et qui déclenchent ex post quantités d’événements, de prohibition de la drogue et de la prostitution qui enrichit l’industrie du crime et, de façon plus générale, de l’aide sociale, CMU, RSA, etc., qui produit des effets comportementaux d’accoutumance et de déprofessionnalisation en tous points comparables à ceux provoqués par la prise de drogue dure. À l’instar du code du travail, les lois sociales sont devenues des « usines à gaz » dont la complexité est telle qu’elle multiplie les transgressions, accroit la dangerosité sociale, déséquilibre les budgets publics, accroît la dette et les déficits et amène chaque année la création de nouveaux impôts. Le terme « inhérent », souligne que cette nouvelle catégorie de risque est introduite par la solution au sein même du problème. Le « risque inhérent » n’est plus apporté par le problème, mais par la solution, ce qui le rend indétectable car il emploie la stratégie du cheval de Troie : de type organisationnel, le « risque inhérent » est injecté par la « solution » au cœur même du problème social qu’il aggrave : dans son « ventre » bien au chaud, il est à l’abri sous son étendard « politiquement correct ». Mécanisme paradoxal que nous avons nommé Dangerosité Inhérente soulignant par le mot « inhérent » qu’il ne s’agit plus d’un problème de gestion, ni d’un problème d’alternance entre les élus des deux bords qui se disputent le pilotage du système, mais que cette mortelle dangerosité est chevillée à la structure profonde d’un système, structure rendue perverse par sa complexité, qui partage dorénavant - avec les dinosaures - un privilège éthologique peu enviable, celui de désertifier de façon irrémédiable la totalité de son territoire nourricier, avant de finalement périr à son tour, faute de ressources : incapable de renoncer à cette générosité mortifère, l’aventure providentielle française pourtant infiniment humaine, accomplit, bien malgré elle, son triste destin annoncé par plusieurs visionnaires
 
Contenu du volume
 
Titre :  La dangerosité sociale inhérente. Quand la régularisation sociale détruit ce qu'elle devrait construire
Auteur(s) : 
Pages :  3 - 4
Type :  Introduction
APA :  (2007) La création d'une entreprise d'électricité générale en France. D'abord une question de compétence des salariés. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIII(31), pp. 235-242. DOI : . DOI : 10.3917/rips.031.0235
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-3.htm
 
 
Titre :  Vers une théorie générale de la dangerosité inhérente.Un domaine d'extension des théories sur la fiabilité organisationnelle ?
Auteur(s) :  Bruno TIBERGHIEN
Résumé :  Comment gérer de façon durable la dangerosité inhérente à un territoire ? La notion même de territoire à dangerosité inhérente, relevant d’un construit théorique original, réinterroge les approches probabilistes classiques du risque en invitant à considérer ce dernier non plus comme un aléa, mais comme une composante du territoire. Dans une optique de fiabilisation des territoires, nous analysons l’apport potentiel des théories portant sur les Organisations à Haute Fiabilité (OHF). La question qui sous-tend notre réflexion est donc de savoir dans quelle mesure les territoires à dangerosité inhérente constituent un domaine d’extension des théories des organisations à haute fiabilité.
Mots clés:  gouvernance territoriale, Organisations à Haute Fiabilité, territoires à dangerosité inhérente, gestion des risques
Pages :  23 - 42
Type :  Research paper
APA :  Tiberghien, B. (2014) Vers une théorie générale de la dangerosité inhérente.Un domaine d'extension des théories sur la fiabilité organisationnelle ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 23-42
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-23.htm
 
 
Titre :  La dangerosité sociale est-elle inhérente à la path dependence ? Version moderne du paradoxe d'Icare comment la path dependence (attachement au passé et aversion pour le futur), transforme une protection sociale bien intentionnée en prédateur ?
Auteur(s) :  Christian BOURION, Frank BOURNOIS, Isabelle BARTH, Sybille PERSSON
Résumé :  Au sein de la doctrine providentielle sociale française, règne la path dependence : un attachement indéfectible au passé et un rejet aversif du risque et du futur. Il en résulte une protection sociale inadaptée qui est devenue un prédateur économique jetant les classes moyennes dans la pauvreté. Pourtant les élus n’y renoncent pas car elle constitue un acquis de la Résistance. Son maintien absolu provoque des problèmes de régulation justifiant l’entretien de coûteux complexes juridiques et organisationnels, dont les vagues successives d’élus amplifient encore la complexité au fil du temps. Or, d’après la théorie cybernétique, tout organisme qui se complexifie, chemine inéluctablement vers un état provisoire - le chaos -avant d’atteindre un état final : l’effondrement. Ainsi, une société ancrée dans une dépendance au passé, est-elle menacée par un risque civilisationnel majeur, celui de sa disparition. Ce risque devient prédictible à travers 7 signaux faibles : l’effet « tâche d’huile », l’effet « tunnel », l’effet « boomerang », l’effet « matelas à eau », l’effet « démoralisation », l’effet « intolérance aux immigrés » et l’effet « cliquet ».
Mots clés:  acteur, cybernétique, dangerosité inhérente, État providence, fiabilité, réseau
Pages :  43 - 69
Type :  Research paper
APA :  Barth, I., Bourion, C., Bournois, F. et Persson, S. (2014) La dangerosité sociale est-elle inhérente à la path dependence ? Version moderne du paradoxe d'Icare comment la path dependence (attachement au passé et aversion pour le futur), transforme une protection sociale bien intentionnée en prédateur ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 43-69
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-43.htm
 
 
Titre :  La dangerosité sociale inhérente au syndrome de la désirabilité sociale du chercheur débutant.Retour d'expérience concernant un chercheur lors du choix de sa première recherche intervention qui le met aux prises avec les dangers liés au syndrome de la désirabilité sociale
Auteur(s) :  Antoine MASINGUE
Résumé :  Les débuts d’une recherche-intervention en management constituent une étape cruciale du processus de recherche : ils ont pour visée de déterminer le problème fondamental, qui se pose à l’organisation demandeuse de l’intervention. L’objectif de ce papier est de démontrer, au travers de l’expérience d’un chercheur débutant que les dangers rencontrés, nombreux, loin d’être des obstacles, sont aussi de puissants leviers heuristiques et compréhensifs au service de la recherche.
Mots clés:  dangerosité sociale, désirabilité sociale, Inventaire Typologique de Dévelopement de Golden, Palo Alto, recherche-intervention en management, team building, personnalité
Pages :  71 - 86
Type :  Research paper
APA :  Masingue, A. (2014) La dangerosité sociale inhérente au syndrome de la désirabilité sociale du chercheur débutant.Retour d'expérience concernant un chercheur lors du choix de sa première recherche intervention qui le met aux prises avec les dangers liés au syndrome de la désirabilité sociale. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 71-86
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-71.htm
 
 
Titre :  La dangerosité sociale, inhérente à la dyade « clandestin-bénévole ».Les comportements individuels des immigrés clandestins face aux bénévoles, au sein d'une association caritative
Auteur(s) :  Françoise FERRANDEZ
Résumé :  Ces 20 Retours d’expériences sur les rapports de proximité entre une bénévole et des clandestins, mettent en évidence que ceux qui parviennent à bénéficier des mécanismes du providentialisme et à s’installer dans cette situation, font apparaître des dérives comportementales. Il y a ceux qui pensent valoir plus que les autres et exigent plus. Il y a les excès d’agressivité, de violences et d’égoïsme, les troubles liés à l’hygiène, à l’alcool et à la drogue et les comportements possessifs et violents vis-à-vis des femmes, devenues les dernières possessions ou esclaves appartenant à ceux qui n’ont plus rien.
Mots clés:  clandestins, drogues, immigrations, meurtres, pauvreté, suicides, alcool
Pages :  87 - 113
Type :  Research paper
APA :  Ferrandez, F. (2014) La dangerosité sociale, inhérente à la dyade « clandestin-bénévole ».Les comportements individuels des immigrés clandestins face aux bénévoles, au sein d'une association caritative. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 87-113
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-87.htm
 
 
Titre :  La dangerosité sociale inhérente à la dyade organisationnelle « évaluateur-évalué ». « {J'évalue donc j'existe ! ».LeNPM à la recherche de la valeur perdue. Évolution, puis dévaluation et enfin évaluation
Auteur(s) :  Michel MARCHESNAY
Résumé :  L’évaluation constitue un processus visant à effectuer une représentation de la situation. Les biais font que cette représentation est profondément dénaturée car elle dépend des critères employés mais surtout de la classification de ces critères entre eux. Placés dans les mains d’élus - tous les élus scientifiques appartiennent à une formation politique - inconsciemment l’évaluation placera en tête les appartenances politiques. L’évaluation procède alors comme les camps de concentration autrefois : elles font un tri entre le bon grain et l’ivraie. Il en résulte que l’évaluation n’a de justificatif que dans la mesure où elle constitue une source d’information permettant aux unités évaluées de disposer d’une comparaison leur permettant de comprendre leurs insuffisances et de les rectifier.
Mots clés:  pouvoir, ranking, subjectivité, évaluation
Pages :  115 - 138
Type :  Research paper
APA :  Marchesnay, M. (2014) La dangerosité sociale inhérente à la dyade organisationnelle « évaluateur-évalué ». « {J'évalue donc j'existe ! ».LeNPM à la recherche de la valeur perdue. Évolution, puis dévaluation et enfin évaluation. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 115-138
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-115.htm
 
 
Titre :  La régression psychique individuelle est-elle inhérente au processus organisationnel de normalisation ?
Auteur(s) :  Jean-Jacques PLUCHART, Muriel DE FABREGUES
Résumé :  La normalisation et la certification de la qualité des processus de l’organisation contribuent à « hyper-rationaliser » l’organisation de l’entreprise, et, en réifiant son adaptation au changement, elle entraîne ses acteurs dans un processus de « régression » (au sens de Freud), qui inhibe leurs capacités créatrices. Cette perception négative de l’organisation scientifique de la qualité est toutefois contredite par l’amélioration de l’image de l’entreprise, le changement des conditions de travail et par l’accélération du progrès technologique, qui sont généralement constatées au sein des entreprises adeptes de la « qualité totale ». Ces contradictions apparentes invitent à une relecture juridique, philosophique et psychologique des approches de la normalisation de la qualité. Cet article vise à éclairer ce paradoxe, grâce à des entretiens semi-ouverts avec cinq membres d’un groupe de projet chargé de développer la qualité au sein d’une filiale française d’un groupe industriel américain. Au-delà de ce questionnement, la recherche s’efforce plus généralement d’analyser les effets psychiques - productifs et contre-productifs - induits par les processus de normalisation organisationnelle.
Mots clés:  organisation scientifique du travail, qualité, normes
Pages :  139 - 154
Type :  Research paper
APA :  de Fabregues, M. et Pluchart, J. (2014) La régression psychique individuelle est-elle inhérente au processus organisationnel de normalisation ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 139-154
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-139.htm
 
 
Titre :  L'accroissement des plaintes pour harcèlement moral, est-il inhérent auNPM ?
Auteur(s) :  Annette BOOL
Résumé :  La réforme de l’organisation fédérale, sujet de la recherche, a eu lieu il y a tout juste dix ans. Les changements sont intervenus, aussi bien au niveau structurel qu’organisationnel et humain, ont provoqué un véritable bouleversement dans le paysage. Tous les membres du personnel ont du s’adapter à ces changements. A travers l’exemple de 8 plaintes pour harcèlement sur le lieu du travail, nous tenterons d’analyser le vécu de certains membres du personnel qui n’ont plus vu d’autre(s) alternative(s), à un moment de leur parcours professionnel, que le dépôt de cette plainte. Si les scientifiques s’intéressent à la question du harcèlement depuis quelques années, nous avons, d’un côté, une théorie qui met l’accent sur les individus, de l’autre, une théorie qui cible plutôt l’organisation dans son ensemble. Qu’en est-il donc de cette question dans le réel quotidien de cette organisation fédérale de travail ? Est-il possible de trancher cette question sur la véritable cause du harcèlement ?
Mots clés:  communication, conflits, harcèlement, management, bien-être
Pages :  155 - 198
Type :  Research paper
APA :  Bool, A. (2014) L'accroissement des plaintes pour harcèlement moral, est-il inhérent auNPM ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 155-198
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-155.htm
 
 
Titre :  L'accroissement de la dangerosité sociale dans les hôpitaux est-il inhérent à l'introduction du modèle de laHarvardBusinessSchool ?
Auteur(s) :  Sébastien MAINHAGU
Résumé :  Cet article propose une synthèse des études menées sur l’évolution des pratiques de GRH des établissements d’hospitalisation notamment britanniques. Celles-ci mettent en exergue l’existence d’une pression de la part des gouvernements pour l’adoption de normes managériales dominantes dans le monde des affaires conformément aux principes du New Public Management. Cependant, si l’homogénéité des décisions des dirigeants, qui adoptent le modèle de GRH « individualisant », est perceptible, ce n’est pas le cas de la réalité des pratiques. Les apports de la théorie néo-institutionnaliste de Paul Di Maggio et Walter Powell sont alors discutés au regard d’autres courants comme le contextualisme qui reconnaît le rôle des processus intra-organisationnels dans la production de pratiques en lien avec le contexte interne et externe.
Mots clés:  hôpitaux, pratiques de GRH, théorie néo-institutionnaliste, contextualisme
Pages :  199 - 223
Type :  Research paper
APA :  Mainhagu, S. (2014) L'accroissement de la dangerosité sociale dans les hôpitaux est-il inhérent à l'introduction du modèle de laHarvardBusinessSchool ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 199-223
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-199.htm
 
 
Titre :  Quand la cybernétique et la sociologie de la traduction mettent en évidence la dangerosité sociale inhérente à la protection sociale. État providence ou État dictateur ?
Auteur(s) :  Christian BOURION, Frank BOURNOIS, Isabelle BARTH, Sybille PERSSON
Résumé :  La mobilisation de la cybernétique et de la sociologie de la traduction permet de mettre en évidence que, dans le domaine social, les mécanismes de la prédation et de la protection sont indissociables. L’un s’appuie sur l’autre et aucun des deux ne peut exister sans l’autre. Or, ce lien indestructible entre ces deux opposés généralise le chaos, au risque de provoquer à terme l’effondrement du système. Quelques exemples emblématiques tirés des politiques de la sécurité et du travail permettent d’illustrer comment la protection sociale développe cette forte Dangerosité Sociale Inhérente (DSI) à la prédation par l’intermédiaire des Interactants vs Actants.
Mots clés:  aide sociale, chaos, Dangerosité Sociale Inhérente, état providence, protection sociale, sociologie de la traduction, cybernétique
Pages :  225 - 261
Type :  Research paper
APA :  Barth, I., Bourion, C., Bournois, F. et Persson, S. (2014) Quand la cybernétique et la sociologie de la traduction mettent en évidence la dangerosité sociale inhérente à la protection sociale. État providence ou État dictateur ?. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 225-261
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-225.htm
 
 
Titre :  À propos du désapprentissage organisationnel. (La rudologie de l'esprit.RIPCO N°47, printemps 2013). De la simplification béhavioriste au constructivisme de l'épistémologie génétique
Auteur(s) :  Georges BOTET-PRADEILLES
Résumé :  Le concept de désapprentissage répond aux impatiences émotionnelles, économiques et politiques de notre temps. L’efficacité, la nouveauté, l’optimisation des systèmes, la rentabilité, le résultat rendent la durée insupportable. Valéry soulignait déjà en 1936 cette perte de distance « entre le désir et la possession » en remarquant combien nous devenions avides de vitesse, de technologies, de promotions et d’avantages. « Désapprendre » le passé serait-il nécessaire pour saisir plus rapidement ce qui nous semble s’inscrire dans cette condensation temporelle du progrès ? Le management est avide de réorganisations opérationnelles et gestionnaires immédiatement fonctionnelles et générant un gain de temps et de coûts. Mais le pédagogue, l’entraineur, le chef d’équipe savent combien tout apprentissage est lent et comment toute nouvelle pratique doit se fonder à partir des acquisitions antérieures par une continuité et un enrichissement des schémas d’activité et des représentations.
Mots clés:  désapprentissage, possession, désir
Pages :  263 - 278
Type :  Research paper
APA :  Botet-Pradeilles, G. (2014) À propos du désapprentissage organisationnel. (La rudologie de l'esprit.RIPCO N°47, printemps 2013). De la simplification béhavioriste au constructivisme de l'épistémologie génétique. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XX(50), pp. 263-278
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2014-50-page-263.htm
 
 
 
 
Tous les numéros
 
  Numéro 63 (2019 - Fall)
  Numéro 62 (2019 - Winter)
  Numéro 61 (2019 - Summer)
  Numéro 60 (2019 - )
  Numéro 59 (2018 - Winter)
  Numéro 58 (2018 - Summer)
  Numéro 57 (2018 - Spring)
  Numéro 56S (2017 - Winter)
  Numéro 56 (2017 - Summer)
  Numéro 55 (2017 - Spring)
  Numéro 54S (2016 - Winter)
  Numéro 54 (2016 - Summer)
  Numéro 53 (2016 - Spring)
  Numéro 52S (2015 - Winter)
  Numéro 52 (2015 - Winter)
  Numéro 51 (2015 - Spring)
  Numéro 50 (2014 - Fall)
  Numéro 49 (2014 - Spring)
  Numéro 48S (2013 - Winter)
  Numéro 48 (2013 - Summer)
  Numéro 47 (2013 - Spring)
  Numéro 46 (2012 - Winter)
  Numéro 45 (2012 - Summer)
  Numéro 44 (2012 - Spring)
  Numéro 43 (2011 - Winter)
  Numéro 42 (2011 - Summer)
  Numéro 41 (2011 - Spring)
  Numéro 40 (2010 - Winter)
  Numéro 39 (2010 - Fall)
  Numéro 38 (2010 - Spring)
  Numéro 37 (2009 - Winter)
  Numéro 36 (2009 - Fall)
  Numéro 35 (2009 - Summer)
  Numéro 34 (2008 - Winter)
  Numéro 33 (2008 - Summer)
  Numéro 32 (2008 - Spring)
  Numéro 31 (2007 - Winter)
  Numéro 30 (2007 - Fall)
  Numéro 29 (2007 - Spring)
  Numéro 28 (2006 - Winter)
  Numéro 27 (2006 - Fall)
  Numéro 26 (2006 - Winter)
  Numéro 25 (2005 - Fall)
  Numéro 24 (2005 - Spring)
  Numéro 23 (2004 - Fall)
  Numéro 22 (2004 - Spring)
  Numéro 21 (2003 - Fall)
  Numéro 20 (2003 - Spring)
  Numéro 19 (2002 - Fall)
  Numéro 18 (2002 - Spring)
  Numéro 16-17 (2001 - Spring - Fall)
  Numéro 15 (2000 - Fall)
  Numéro 14 (2000 - Spring)
  Numéro 13 (1999 - Fall)
  Numéro 12 (1999 - Spring)
  Numéro 10-11 (1998 - Fall - Winter)
  Numéro 09 (1998 - Spring)
  Numéro 08 (1997 - Fall)
  Numéro 06-07 (1997 - Spring)
  Numéro 05 (1996 - Fall)
  Numéro 04 (1996 - Spring)
  Numéro 03 (1995 - Fall)
  Numéro 02 (1995 - Spring)
  Numéro 01 (1994 - Fall)
 
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
• FNEGE

AGRH
CAIRN
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037  • Coordinatrices éditoriales : Séverine Koehl, email : severine.koehl@icn-artem.com, tél. : +33354502509 - Appoline Romanens, email : appoline.romanens@icn-artem.com • Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 3 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés