Issue
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login
ACCUEIL • PRESENTATION • GOUVERNANCE • NUMEROS • CONTRIBUTEURS • INSTRUCTIONS • ACTUALITES         SOUMETTRE
   
   
 
Volume XIX • Numéro 47 • 2013 (Already published)
 
Isabelle, Barth ; Daniel, Bonnet ; Christian, Bourion ; Frank, Bournois (Coordination)
 
Le désapprentissage organisationnel
 
Les théories du droit, des sciences et les techniques ont servi à hyper normaliser la vie organisationnelle notamment en France où se sont multipliées des dizaines de milliers de normes comptables, fiscales, économiques et morales qui réduisent l’autonomie comportementale des Organisations à une peau de chagrin. Quand la tendance économique s’est inversée, il s’est produit un désastre de type cybernétique : bloquant les adaptations vitales, cet angélisme censé sécuriser, pacifier, maîtriser et apaiser la vie organisationnelle, devient la principale menace critique et délétère, cause de la vulnérabilité organisationnelle. Au fur et à mesure des prises de conscience, se déclenche une crise des représentations qui finissent leur cycle de vie. L’espoir, la croyance, le replâtrage et la justification font place à la déception pour 94% des Français qui ne croient plus en leurs élites, se méfient de leurs media et se replient sur leurs intérêts personnels. Le monde de l’intérieur quand il est peuplé de représentations inadaptées et celui de la connaissance, quand il est peuplé de doctrines devenues absurdes, sont progressivement submergés de débris, de balayures, de bribes, de déchets, de décombres, d’épaves, de fragments, de gravats, de résidus, de rognures et de ruines qui hier encore, bénéficiaient d’un sens respecté. Ces entassements de représentations devenues inutiles, fausses ou toxiques, encombrent l’espace de la pensée comme sont encombrés les espaces urbains lors des grèves des éboueurs. La gestion de l’évacuation de ces représentations et de ces connaissances en fin de cycle de vie, c’est-à-dire le désapprentissage, devient crucial pour les Organisations qui veulent demeurer en paix et durer…
 
Contenu du volume
 
Titre :  Le désapprentissage organisationnel. La rudologie de l'esprit
Auteur(s) :  Christian BOURION
Pages :  3 - 3
Type :  Editorial
APA :  Bourion, C. (2013) Le désapprentissage organisationnel. La rudologie de l'esprit. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 3-3
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-3.htm
 
 
Titre :  Le désapprentissage organisationnel. Appel à thème
Auteur(s) :  Daniel BONNET, Isabelle BARTH
Pages :  37 - 45
Type :  Announcement
APA :  Barth, I. et Bonnet, D. (2013) Le désapprentissage organisationnel. Appel à thème. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 37-45
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-37.htm
 
 
Titre :  Le désapprentissage, une rudologie de l'esprit
Auteur(s) :  Christian BOURION, Frank BOURNOIS, Isabelle BARTH, Sybille PERSSON
Résumé :  Les auteurs proposent la courbe « espoir vs déception » pour décrire le cycle de vie des représentations mentales. Ils mettent en évidence qu’en fin du cycle, ces représentations mentales deviennent d’abord inutiles puis mentalement toxiques et doivent être désapprises, c’est-à-dire éliminées du moins si l’acteur veut préserver sa santé mentale, continuer à piloter la suite de sa vie de façon à maintenir son employabilité. Les auteurs considèrent cette élimination comme semblable à celles du traitement de déchets : une sorte de rudologie de l’esprit.
Mots clés:  catecholamine hypothesis, courbe de désapprentissage, courbe espoir déception, croyance, cycle de vie des représentations, déception, effondrement, désapprentissage, élimination, espoir, fin du dogme politique, gestion des déchets, replâtrage, apprentissage inversé, RPS, rudologie, santé mentale, théorie du choc, théorie du grief, théorie de l'intention, théorie du bouc émissaire
Pages :  47 - 79
Type :  Research paper
APA :  Barth, I., Bourion, C., Bournois, F. et Persson, S. (2013) Le désapprentissage, une rudologie de l'esprit. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 47-79
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-47.htm
 
 
Titre :  La notion d'apprentissage dans la perspective de l'épistémologie génétique.Quelques réflexions
Auteur(s) :  Jean-Marie DOLLE
Résumé :  La vie étant adaptation d’un sujet vivant à ses milieux de vie dans l’interaction qu’il établit avec eux. L’adaptation est en elle-même une activité qui produit des états dits « adaptés ». Or, comme toute activité d’un « sujet », qu’il soit végétal ou animal, développe des structures, c’est en s’adaptant qu’il les exerce et se donne celles qui lui sont nécessaires pour une meilleure adaptation. C’est cette activité où se manifestent des phénomènes d’assimilation et d’accommodation qui constitue à proprement parler l’apprentissage. Ce dernier s’exerçant dans l’interaction « sujet-objet » ou, plus généralement, « sujet-milieu », s’entend aussi bien du milieu que des « objets » qu’il contient. Le milieu pédagogique, est, par extension, celui des adaptations dans lesquelles l’enfant puis le jeune adulte, « apprend » les contenus pédagogiques et, dans certains cas, les contenus et les conduites professionnelles en les construisant et les reconstruisant sans cesse. Ce faisant, il construit et reconstruit les structures qui lui permettent d’apprendre. Si l’interaction est ainsi la marque de tout apprentissage, que dire des méthodes pédagogiques qui, s’appuyant principalement sur la mémoire, répandent des « savoirs » qu’elles demandent de répéter ou de reproduire telles quelles, mécaniquement, au détriment de la pensée ? Ne s’appuyant que sur les « états » du réel et du savoir, faisant fi des transformations qui les produisent, ne contribueraient-elles pas à tuer la pensée ?
Mots clés:  adaptation, auto-construction, connaissance, figuratif-opératif, fonctionnement, interaction, savoir, stimulus-réponse, structures, apprentissage
Pages :  81 - 104
Type :  Research paper
APA :  Dolle, J. (2013) La notion d'apprentissage dans la perspective de l'épistémologie génétique.Quelques réflexions. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 81-104
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-81.htm
 
 
Titre :  Désapprendre pour être institutionnellement performant.Une lecture par l'anthropologie symétrique
Auteur(s) :  Célia LEMAIRE, Thierry NOBRE
Résumé :  La recherche montre que l’introduction d’un outil de gestion dans un secteur peut être un vecteur de désapprentissage. Les données issues d’une observation participante sont analysées au regard de l’anthropologie symétrique, qui permet d’identifier des mécanismes de « médiation» et de « purification ».
Mots clés:  anthropologie symétrique, outils de gestion, désapprentissage
Pages :  105 - 124
Type :  Research paper
APA :  Lemaire, C. et Nobre, T. (2013) Désapprendre pour être institutionnellement performant.Une lecture par l'anthropologie symétrique. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 105-124
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-105.htm
 
 
Titre :  Désapprendre pour changer de métier. Devenir coach
Auteur(s) :  Christophe VIGNON, Fabien MOREAU
Résumé :  Le désapprentissage est le plus souvent analysé comme un phénomène managérial délibéré. Nous intéressant au processus qui conduit certains managers à abandonner leur carrière pour devenir coach nous avons recueilli le récit de seize d’entre eux à propos de leur rupture d’avec le modèle managérial dominant. Cette rupture constitue une forme de désapprentissage. Nous nous appuyons sur le concept lacanien du plus de jouir pour interpréter nos données ce qui nous conduit à analyser la formation au coaching comme un espace transitionnel favorisant le désapprentissage individuel.
Mots clés:  coach, désir de travail, désubjectivation, émancipation, récit de vie, désapprentissage
Pages :  125 - 136
Type :  Research paper
APA :  Moreau, F. et Vignon, C. (2013) Désapprendre pour changer de métier. Devenir coach. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 125-136
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-125.htm
 
 
Titre :  Désapprendre pour donner et partager.Face à une forme nouvelle de coopération entre salariés au sein de l'entreprise, le don de jours de réduction de temps de travail
Auteur(s) :  Christelle CHAUZAL-LARGUIER, François BLANC
Résumé :  En tant que chercheurs en Sciences de Gestion nous voulons explorer une nouvelle pratique qui tend à se développer en France : le don de jours de RTT (réduction de temps de travail) entre salariés. Dans un tel contexte, la recherche engagée vise à clarifier la pratique et à tenter de valider son intégration comme champ expérimental en sciences de gestion. Notre contribution souhaite analyser le don de RTT entre salariés non comme une action ponctuelle quasi philanthropique mais comme un véritable outil de réflexion en termes d’apprentissage et de désapprentissage organisationnel.
Mots clés:  don, jours de réduction de temps de travail, partage, désapprentissage
Pages :  137 - 150
Type :  Research paper
APA :  Blanc, F. et Chauzal-Larguier, C. (2013) Désapprendre pour donner et partager.Face à une forme nouvelle de coopération entre salariés au sein de l'entreprise, le don de jours de réduction de temps de travail. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 137-150
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-137.htm
 
 
Titre :  Désapprendre ce qui n'a pas été appris. Le paradoxe de la conduite du changement organisationnel à l'hôpital
Auteur(s) :  Thierry NOBRE
Résumé :  Cet article propose une réflexion sur le désapprentissage organisationnel dans le processus de conduite du changement à l’hôpital et dans les organisations de santé. Compte tenu de la configuration de l’hôpital décrit comme une bureaucratie professionnelle par Minztberg (1982), il apparait que les trois principales catégories d’acteurs (direction, corps médical et cadres de santé) mobilisent de façon différenciée les trois leviers d’action nécessaires pour conduire le changement : le vouloir, le pouvoir et le savoir. Ce constat conduit à montrer que le désapprentissage organisationnel doit s’adapter à cette situation pour être différencié en fonction des acteurs concernés. Cette différenciation du processus de désapprentissage organisationnel liée aux différentes catégories d’acteurs est d’autant plus importante qu’elle concerne des comportements qui ne relèvent pas de connaissances et de compétences acquises consciemment mais de comportements résultants de mécanismes de socialisation totalement intégrés dans le fonctionnement de l’hôpital.
Mots clés:  désapprentissage organisationnel, hôpital, changement organisationnel
Pages :  151 - 163
Type :  Research paper
APA :  Nobre, T. (2013) Désapprendre ce qui n'a pas été appris. Le paradoxe de la conduite du changement organisationnel à l'hôpital. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 151-163
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-151.htm
 
 
Titre :  Désapprendre les risques psychosociaux. Entre sciences sociales et sciences de gestion : pour un cadre d'analyse du risque afin de sortir du piège de la gestion mécaniste
Auteur(s) :  Mathias SZPIRGLAS, Véronique ATTIAS-DELATTRE
Résumé :  La gestion des risques psychosociaux (RPS) est reconnue comme une gestion d’événements spécifiques pouvant entraîner des maladies professionnelles ayant des effets visibles comme le stress, la dépression, le suicide, ..., et matérialisés par des indicateurs potentiels d’occurrence (le niveau d’absentéisme, le nombre de conflits interpersonnels, ...). Sous l’influence d’approches cliniques et managériales une grande partie des travaux de recherche sur la gestion des RPS occultent la nature de ces situations organisationnelles à risques. Les effets des situations à risques sont, en effet, difficiles à objectiver par les acteurs car l’action et la construction des représentations s’élaborent dans le même temps... et, malheureusement souvent quand il est déjà trop tard. Notre réflexion par nature théorique est fondée sur un constat : l’approche mécaniste des situations organisationnelles dans lesquelles émergeraient des RPS repose sur une représentation incomplète des risques qui annihile les actions courantes de prévention et de protection des acteurs contre leurs effets. Notre proposition est donc structurée par les apports de la littérature du management des risques : l’analyse de la vie normale et routinière des organisations, des représentations des risques, des phénomènes visibles mais aussi invisibles aux yeux des acteurs. En proposant un cadre d’analyse à la gestion des RPS que nous confrontons à des travaux institutionnels européens et à la présentation d’un cas d’entreprise, nous ouvrons de nouvelles perspectives dans le champ des RPS.
Mots clés:  management des ressources humaines, risques psychosociaux, gestion des risques
Pages :  165 - 180
Type :  Research paper
APA :  Attias-Delattre, V. et Szpirglas, M. (2013) Désapprendre les risques psychosociaux. Entre sciences sociales et sciences de gestion : pour un cadre d'analyse du risque afin de sortir du piège de la gestion mécaniste. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 165-180
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-165.htm
 
 
Titre :  Désapprendre le management hiérarchique traditionnel.L'action learning, une méthode efficace
Auteur(s) :  Daniel BELET
Résumé :  Cet article présente la méthode d’action learning inventée par Revans, puis perfectionnée et formalisée principalement par les travaux de Marquardt. Cette méthode d’intelligence collective s’avère très efficace et opérationnelle dans des organisations diverses. Elle est de plus en plus utilisée dans le monde anglo-saxon mais aussi aujourd’hui dans plusieurs pays asiatiques. Paradoxalement elle est très peu connue en France. Parmi ses nombreux intérêts, elle a le mérite de constituer une démarche alternative et innovante par rapport aux schémas managériaux hiérarchiques traditionnels. Sa pratique fondée sur une réflexion et un apprentissage collectifs en petit groupe, permet de désapprendre les réflexes hiérarchiques et de beaucoup mieux mobiliser le potentiel humain de l’organisation. Aussi apparaît-elle comme une intéressante réponse aux aspirations de moins de hiérarchie d’un nombre croissant de salariés, notamment des jeunes générations.
Mots clés:  action learning, équipe apprenante, intelligence collective, management hiérarchique, désapprentissage
Pages :  181 - 200
Type :  Research paper
APA :  Belet, D. (2013) Désapprendre le management hiérarchique traditionnel.L'action learning, une méthode efficace. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 181-200
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-181.htm
 
 
Titre :  Une expérimentation improbable pour désapprendre
Auteur(s) :  Sylvain BUREAU
Résumé :  Dans les formations de gestion, la vision traditionnelle de l’apprentissage est linaire et incrémentale : une fois les notions de base maîtrisées, il faut approfondir ses connaissances et développer une expertise spécialisée. Cette approche est tout à fait justifiée dans nombre de cursus académiques mais elle ne peut l’être au démarrage d’une formation en entrepreneuriat. A ce stade, le plus urgent, l’enjeu premier est avant tout de désapprendre. Les connaissances passées ne sont pas nécessairement obsolètes mais elles limitent l’espace des possibles, elles enferment dans des modes de raisonnement et d’action bien souvent inappropriées pour entreprendre. Pour désapprendre, c’est-à-dire détruire certaines connaissances, croyances et routines passées pour développer de nouvelles heuristiques et comportements, le dispositif pédagogique se doit d’être non seulement en rupture avec le contenu traditionnellement enseigné mais aussi avec la symbolique habituelle. Nous présentons dans le cadre de ce papier une expérimentation, Improbable, qui vise à produire un tel effet. Son principe peut se résumer par la double exigence suivante : d’une part offrir aux étudiants un rôle totalement décalé au regard de leur formation passée ; et d’autre part, leur permettre de développer des activités qui approximent le travail de l’entrepreneur. Pour répondre à un tel énoncé, nous avons retenu la figure de l’artiste : durant quatre jours, les étudiants ont adopté cette posture, à la limite de l’imposture."
Mots clés:  art, désapprendre, pédagogie, entrepreneuriat
Pages :  201 - 225
Type :  Research paper
APA :  Bureau, S. (2013) Une expérimentation improbable pour désapprendre. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 201-225
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-201.htm
 
 
Titre :  La pratique groupale du désapprentissage
Auteur(s) :  Marielle METGE, Serge AGOSTINELLI
Résumé :  Ce texte a pour ambition de mettre en relation compétence communicative et désapprendre organisationnel. En effet, la notion de participation dans les communautés de pratique joue un rôle de conflit sociocognitif. Ce conflit engendre une sorte de déstabilisation des connaissances et le désapprendre qui autorise alors l’intégration de changements techniques ou organisationnels de ces communautés. La compétence communicative sert alors de levier de désapprentissage à travers le discours et à la construction d’un sens commun. Les individus se construisent alors l’illusion d’une complétude informationnelle dépendante d’un déroulement qu’ils « savent » logique puisque socialement construit. Une ellipse informationnelle forme ainsi, un raccourci de la pensée qui ne nuit pas à l’intelligibilité de l’ensemble et allège la situation.
Mots clés:  compétence communicative, connaissances, ellipse, sens, désapprentissage
Pages :  227 - 240
Type :  Research paper
APA :  Agostinelli, S. et Metge, M. (2013) La pratique groupale du désapprentissage. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 227-240
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-227.htm
 
 
Titre :  Un exemple d'obstacle au désapprentissage. Le cas de la culture paternaliste à Bata Hellocourt
Auteur(s) :  Antony KUHN, Yves MOULIN
Résumé :  L’évolution rapide de l’environnement économique, alliée aux bouleversements technologiques, conduit les entreprises à réfléchir à la gestion de connaissances devenues très mouvantes. Les firmes se sont préoccupées de l’acquisition et de la conservation structurée de ces connaissances mais leur acquisition passe par l’abandon de routines devenues inadaptées. En d’autres termes, le désapprentissage organisationnel doit souvent précéder l’apprentissage organisationnel. La littérature sur le désapprentissage, encore restreinte, est presque inexistante concernant les barrières à l’abandon des routines. La finalité de cet article est de montrer que la culture organisationnelle peut être un frein à ce désapprentissage, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une culture paternaliste. L’étude du cas de l’usine de chaussure d’Hellocourt, offre une illustration convaincante de la difficulté d’une organisation empreinte de paternalisme à abandonner les routines qui contribuent à conduire à la cessation de l’activité.
Mots clés:  paternalisme, désapprentissage organisationnel
Pages :  241 - 257
Type :  Research paper
APA :  Kuhn, A. et Moulin, Y. (2013) Un exemple d'obstacle au désapprentissage. Le cas de la culture paternaliste à Bata Hellocourt. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 241-257
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-241.htm
 
 
Titre :  Résistance au changement et transformations d'invariants. Développer la capacité d'apprentissage de la transformation
Auteur(s) :  Daniel BONNET
Résumé :  Ce papier propose un éclairage du concept de la résistance au changement à l’aune de la notion de transformations d’invariants. Il contribue à éclairer la distinction entre les notions de changement et de transformation. Il montre que le désapprentissage et l’apprentissage doivent considérés dans leur rapport de phase. Cette perspective permet d’étayer la définition de la notion d’apprentissage de la transformation à partir de deux hypothèses fondamentales, la transformation dans les infrastructures de la connaissance et la transformation dans le mode de signification.
Mots clés:  désapprentissage, invariant, signification, transformation, apprentissage
Pages :  259 - 278
Type :  Research paper
APA :  Bonnet, D. (2013) Résistance au changement et transformations d'invariants. Développer la capacité d'apprentissage de la transformation. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 259-278
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-259.htm
 
 
Titre :  Qui veut faire l'ange, fait la bête
Auteur(s) :  Laurent BIBARD
Résumé :  Nos attentes de perfection s’expriment actuellement sous les deux modes du désir de contrôle de l’action et de ses conséquences d’une part, et sous celui du désir de transparence d’autre part. Ces deux désirs sont assortis d’un moralisme croissant qui dessert si l’on y regarde bien ses propres objectifs de justice. Il convient sans doute de réapprendre le sens de la « neutralité » axiologique grecque pour que le sens de la mesure nous réapprenne le sens de se risquer.
Mots clés:  attentes, contrôle, perfection, risque, transparence, mesure
Pages :  279 - 298
Type :  Research paper
APA :  Bibard, L. (2013) Qui veut faire l'ange, fait la bête. Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO), XIX(47), pp. 279-298
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-de-gestion-des-comportements-organisationnels-2013-47-page-279.htm
 
 
 
 
Tous les numéros
 
  Numéro 63 (2019 - Fall)
  Numéro 62 (2019 - Winter)
  Numéro 61 (2019 - Summer)
  Numéro 60 (2019 - )
  Numéro 59 (2018 - Winter)
  Numéro 58 (2018 - Summer)
  Numéro 57 (2018 - Spring)
  Numéro 56S (2017 - Winter)
  Numéro 56 (2017 - Summer)
  Numéro 55 (2017 - Spring)
  Numéro 54S (2016 - Winter)
  Numéro 54 (2016 - Summer)
  Numéro 53 (2016 - Spring)
  Numéro 52S (2015 - Winter)
  Numéro 52 (2015 - Winter)
  Numéro 51 (2015 - Spring)
  Numéro 50 (2014 - Fall)
  Numéro 49 (2014 - Spring)
  Numéro 48S (2013 - Winter)
  Numéro 48 (2013 - Summer)
  Numéro 47 (2013 - Spring)
  Numéro 46 (2012 - Winter)
  Numéro 45 (2012 - Summer)
  Numéro 44 (2012 - Spring)
  Numéro 43 (2011 - Winter)
  Numéro 42 (2011 - Summer)
  Numéro 41 (2011 - Spring)
  Numéro 40 (2010 - Winter)
  Numéro 39 (2010 - Fall)
  Numéro 38 (2010 - Spring)
  Numéro 37 (2009 - Winter)
  Numéro 36 (2009 - Fall)
  Numéro 35 (2009 - Summer)
  Numéro 34 (2008 - Winter)
  Numéro 33 (2008 - Summer)
  Numéro 32 (2008 - Spring)
  Numéro 31 (2007 - Winter)
  Numéro 30 (2007 - Fall)
  Numéro 29 (2007 - Spring)
  Numéro 28 (2006 - Winter)
  Numéro 27 (2006 - Fall)
  Numéro 26 (2006 - Winter)
  Numéro 25 (2005 - Fall)
  Numéro 24 (2005 - Spring)
  Numéro 23 (2004 - Fall)
  Numéro 22 (2004 - Spring)
  Numéro 21 (2003 - Fall)
  Numéro 20 (2003 - Spring)
  Numéro 19 (2002 - Fall)
  Numéro 18 (2002 - Spring)
  Numéro 16-17 (2001 - Spring - Fall)
  Numéro 15 (2000 - Fall)
  Numéro 14 (2000 - Spring)
  Numéro 13 (1999 - Fall)
  Numéro 12 (1999 - Spring)
  Numéro 10-11 (1998 - Fall - Winter)
  Numéro 09 (1998 - Spring)
  Numéro 08 (1997 - Fall)
  Numéro 06-07 (1997 - Spring)
  Numéro 05 (1996 - Fall)
  Numéro 04 (1996 - Spring)
  Numéro 03 (1995 - Fall)
  Numéro 02 (1995 - Spring)
  Numéro 01 (1994 - Fall)
 
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
• FNEGE

AGRH
CAIRN
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037  • Coordinatrices éditoriales : Séverine Koehl, email : severine.koehl@icn-artem.com, tél. : +33354502509 - Appoline Romanens, email : appoline.romanens@icn-artem.com • Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 3 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés