Issue
Revue Internationale de Psychosociologie et de Gestion des Comportements Organisationnels (RIPCO)
Login
ACCUEIL • PRESENTATION • GOUVERNANCE • NUMEROS • CONTRIBUTEURS • INSTRUCTIONS • ACTUALITES         SOUMETTRE
   
   
 
Volume VIII • Numéro 18 • 2002 (Already published)
 
(Coordination)
 
Autour de l'Art et des Arts
 
 
Contenu du volume
 
Titre :  Introduction : Autour de l'art et des arts
Auteur(s) :  Florence GIUST-DESPRAIRIES, Jean MAISONNEUVE, Jean-Claude FILLOUX
Pages :  5 - 8
DOI :  10.3917/rips.018.0005
Type :  Introduction
APA :  Filloux, J., Giust-Desprairies, F. et Maisonneuve, J. (2002) Introduction : Autour de l'art et des arts. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 5-8. DOI : 10.3917/rips.018.0005
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-5.htm
 
 
Titre :  Hundertwasser, peintre du labyrinthe et médecin de l'architecture
Auteur(s) :  Eugène ENRIQUEZ, Gilles AMADO
Résumé :  Le peintre architecte Hundertwasser nous a quittés. Lui rendre hommage est bien naturel, nous qui l’avons choisi pour accompagner de son art si provocant la psychosociologie et témoigner ainsi de la force créatrice dont elle peut s’inspirer. Irinaland sur les Balkans, l’impressionnant tableau qui figure en couverture de cet ouvrage, n’est pas ici par hasard. Il symbolise une préoccupation et un combat...
Mots clés:  Hundertwasser, peintre, labyrinthe, architecture
Pages :  9 - 14
DOI :  10.3917/rips.018.0009
Type :  Research paper
APA :  Amado, G. et Enriquez, E. (2002) Hundertwasser, peintre du labyrinthe et médecin de l'architecture. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 9-14. DOI : 10.3917/rips.018.0009
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-9.htm
 
 
Titre :  Les deux mains gauches de Freud ou le temps poétique de la psychanalyse
Auteur(s) :  Florence GIUST-DESPRAIRIES
Résumé :  Cet article concerne l’art poétique. L’auteur se propose de ressaisir les origines de la pensée freudienne dans ce moment de la rupture qui fonde une science de l’inconscient, en suivant une pensée qui fraye un passage vers une autre scène et renouvelle le rapport intime entre la chose, l’image et le mot. En reprenant le mouvement originaire de la pensée freudienne et ses conséquences sur le dispositif psychanalytique, l’auteur revisite, ensuite, la question des correspondances entre l’expérience analytique et l’expérience poétique. La pratique de la libre association, dans le cadre instauré par l’analyse, amène à ce moment nommé par l’auteur « ombilic », instant démuni découvrant un inédit qui confronte à une altérité radicale. Chez le poète, ce mouvement d’irruption s’ouvre en même temps que le texte cherche à s’écrire en une tentative reconduite pour donner figure à l’infiguré.
Mots clés:  Freud, poétique, psychanalyse, poétique, poésie, correspondances,
Pages :  15 - 32
DOI :  10.3917/rips.018.0015
Type :  Research paper
APA :  Giust-Desprairies, F. (2002) Les deux mains gauches de Freud ou le temps poétique de la psychanalyse. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 15-32. DOI : 10.3917/rips.018.0015
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-15.htm
 
 
Titre :  Un exemple d'apport des théories sur l'art à la sociologie – L'esthétique de la réception de H.R. Jauss
Auteur(s) :  Jean-Philippe BOUILLOUD
Résumé :  Sociologie et art n’ont pas toujours fait bon ménage. Historiquement, la sociologie universitaire s’est construite contre la littérature. Dès le XIXe siècle, l’art, à travers la littérature, a pu paraître ainsi pour les sociologues soit comme un référent encombrant et honni (le roman social), un modèle à combattre, soit comme un objet d’étude. Au XXe siècle, avec le développement de la sociologie de l’art, l’art passe clairement du statut de référent ambigu à celui d’objet d’étude, auquel on applique un regard sociologique. Pourtant, de nombreuses approches développées en esthétique pourraient, à l’inverse, être utiles pour les sociologues, notamment les sociologues des sciences. C’est ce que nous nous proposons de développer ici. Après avoir présenté brièvement les relations complexes et souvent conflictuelles entre tradition sociologique et univers artistique, nous essaierons de montrer en quoi les approches de la réception des œuvres artistiques développées par Jauss peuvent être intéressantes pour analyser les sciences sociales, et enfin nous verrons comment les théories de l’interprétation peuvent enrichir la réflexion des sociologues.
Mots clés:  art, sociologie, esthétique de la réception, H.R. Jauss, Jauss
Pages :  33 - 40
DOI :  10.3917/rips.018.0033
Type :  Research paper
APA :  Bouilloud, J. (2002) Un exemple d'apport des théories sur l'art à la sociologie – L'esthétique de la réception de H.R. Jauss. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 33-40. DOI : 10.3917/rips.018.0033
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-33.htm
 
 
Titre :  Victor Basch : vers une esthétique de la réception ?
Auteur(s) :  Jean-Claude FILLOUX
Résumé :  Victor Basch est surtout connu pour ses positions lors de l’Affaire Dreyfus, comme militant des droits de l’homme, assassiné en 1944 par la Milice de Vichy. Ce serait oublier qu’il fut professeur d’esthétique et de sciences de l’art de 1914 à 1933 à la Sorbonne, que les ouvrages et articles qu’il écrivit après sa Thèse sur l’esthétique de Kant en 1896 permettent de le considérer en tant que précurseur de ce qu’on désigne de nos jours sous le terme d’ « esthétique de la réception ». Ce texte évoque les points essentiels de l’analyse que propose Victor Basch de la « contemplation créative », ainsi que ses commentaires de la Vénus d’Urbin de Titien, et de la Fantaisie pour piano op. 17 de Schumann. En filigrane dans ces écrits, l’espoir que l’art puisse être un instrument de « réconciliation » entre les humains...
Mots clés:  Victor Basch, esthétique de la réception, esthétique, Basch
Pages :  41 - 54
DOI :  10.3917/rips.018.0041
Type :  Research paper
APA :  Filloux, J. (2002) Victor Basch : vers une esthétique de la réception ?. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 41-54. DOI : 10.3917/rips.018.0041
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-41.htm
 
 
Titre :  L'expérience esthétique : peut-on parler de différences entre naïfs et experts ?
Auteur(s) :  Hana GOTTESDIENER, Jean-Christophe VILATTE
Résumé :  Les études sur les experts et les naïfs permettent de nous interroger sur le rôle de la culture générale et artistique, des caractéristiques de l’œuvre, et des compétences du sujet dans la perception et la préférence esthétiques.Au vu de l’ensemble des études, on peut conclure que si le niveau d’instruction joue, l’effet différenciateur de l’éducation familiale et de l’éducation artistique est encore plus important. Par ailleurs, si les sujets perçoivent la complexité de la même manière et sont intéressés par les stimuli les plus complexes, les préférences, elles, sont fonction du niveau du potentiel d’éveil, modulé par la familiarité ou l’absence de familiarité avec l’art, et par la valorisation de certains critères de jugement. Enfin, d’une manière générale les compétences perceptives et cognitives de l’expert diffèrent de celles du naïf. Dans la conclusion, on évoque de nouvelles pistes pour l’étude de l’expérience esthétique.
Mots clés:  expérience esthétique, culture generale, culture,
Pages :  55 - 70
DOI :  10.3917/rips.018.0055
Type :  Research paper
APA :  Gottesdiener, H. et Vilatte, J. (2002) L'expérience esthétique : peut-on parler de différences entre naïfs et experts ?. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 55-70. DOI : 10.3917/rips.018.0055
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-55.htm
 
 
Titre :  Le mauvais coup fait à Philippe Sollers Contribution à une sociologie de la reconnaissance
Auteur(s) :  Nathalie HEINICH
Résumé :  À partir d’un entretien réalisé avec Philippe Sollers sur la façon dont il a vécu l’obtention du prix Médicis, cet article se propose de dégager les conditions d’une forme particulière d’identité d’auteur : celle qui consiste à construire et à maintenir, dans sa personne autant que dans son œuvre, une position « avant-gardiste », c’est-à-dire à la fois décentrée et (de plus en plus) promise à la centralité. Dans cette perspective, la « reconnaissance » que constitue un prix est une expérience forcément problématique, en tant qu’elle contredit la nécessaire marginalité de l’écrivain. Au-delà de ce paradoxe, propre à la condition moderne de l’auteur et de l’artiste, c’est toute la problématique de la reconnaissance qui se trouve posée, obligeant à interroger les raisons mêmes pour lesquelles elle est longtemps restée si peu traitée par la sociologie de l’art et, plus généralement, par les sciences sociales.
Mots clés:  Philippe Sollers,sociologie, sociologie de la reconnaissance
Pages :  71 - 86
DOI :  10.3917/rips.018.0071
Type :  Research paper
APA :  Heinich, N. (2002) Le mauvais coup fait à Philippe Sollers Contribution à une sociologie de la reconnaissance. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 71-86. DOI : 10.3917/rips.018.0071
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-71.htm
 
 
Titre :  D'un art problématique au risque de la beauté
Auteur(s) :  Jean MAISONNEUVE
Résumé :  On examine d’abord certains caractères propres à l’art contemporain, à partir de la triade reliant l’artiste (notamment le plasticien), l’œuvre (dite d’art) et le public (les « regardeurs ») ; avec leurs interactions plus ou moins filtrées. Déconstruction, minimalisme, provocation d’une part ; déception ou rejet d’autre part. Toutes démarches à décrypter.Parallèlement, s’affirmait une proscription virulente de tout souci de beauté, taxé d’académisme puis d’arbitraire par une suite d’avant-garde et de critiques d’art. Or, le mot et la valeur viennent de réapparaître çà et là dans des expositions et des textes. Régression, ringardise ? Signes de carence ou de quête ? On s’interroge sur le sens d’une négation et d’une résurgence, sur un terme magnifié ou controversé lié à une expérience irrécusable. L’art prochain va-t-il s’ouvrir au risque de la beauté..."
Mots clés:  art problématique, beauté, art,
Pages :  87 - 100
DOI :  10.3917/rips.018.0087
Type :  Research paper
APA :  Maisonneuve, J. (2002) D'un art problématique au risque de la beauté. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 87-100. DOI : 10.3917/rips.018.0087
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-87.htm
 
 
Titre :  Réponses approximatives de psy à de rémanentes questions sur l'art
Auteur(s) :  Jacqueline BARUS-MICHEL
Résumé :  Esquisses de réponses à des questions naïves telles que : Qu’est-ce que l’art, son rapport à l’esthétique ? L’art est-t-il une représentation de la réalité... ou une capture du réel ? Quels sont les rapports que l’art entretient avec le sacré ?La violence ? Le temps ?
Mots clés:  psy, phychologie questions, art
Pages :  101 - 114
DOI :  10.3917/rips.018.0101
Type :  Research paper
APA :  Barus-Michel, J. (2002) Réponses approximatives de psy à de rémanentes questions sur l'art. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 101-114. DOI : 10.3917/rips.018.0101
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-101.htm
 
 
Titre :  Un mouvement d'art social à la fin du xixe siècle
Auteur(s) :  Anne VINCENT-BUFFAULT
Résumé :  Dans les années 1890, des groupes de jeunes artistes sans place attitrée dans le champ littéraire parviennent à faire entendre leur voix. Ils veulent faire de l’art social, de l’art pour le peuple, pour lui donner le goût de la révolte et l’inciter à l’émancipation. Cette minorité agissante publie une revue, organise spectacles de théâtre, lectures et conférences pour réaliser son projet dans un souci didactique. Le décor de la vie quotidienne du peuple participe de leurs préoccupations tout comme le sort des ouvriers d’art auxquels ils s’identifient.Leur prise de parole au nom du peuple les incite à se faire sociologues en s’opposant à l’anthropologie criminelle de Lombroso mais aussi pour mieux expliquer ce qui les légitime. Ils pratiquent l’agitation, l’action directe artistique et syndicale en refusant la violence des bombes qui à la même époque sont l’autre manifestation de l’anarchisme.
Mots clés:  mouvement, art social, fin du xixe siècle, XIXe,
Pages :  115 - 126
DOI :  10.3917/rips.018.0115
Type :  Research paper
APA :  Vincent-Buffault, A. (2002) Un mouvement d'art social à la fin du xixe siècle. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 115-126. DOI : 10.3917/rips.018.0115
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-115.htm
 
 
Titre :  L'arbre de Goethe
Auteur(s) :  Jean-Marc HUGUET
Résumé :  Buchenwald est à huit kilomètres de Weimar. Weimar-la-Belle, berceau de la culture allemande symbolise par Goethe l’unité allemande. Weimar-la-Noire, Hitler parade à l’Hôtel Elephant, la Thuringe lui est acquise. Dans le camp de Buchenwald, Faust peut s’écrier « l’Enfer même a ses lois ». Boris Taslitzky peint Halbwachs dans le Revier de Buchenwald, Zoran Music dessine Dachau. Autre guerre autre temps, en 1912, à la maison d’arrêt de Neulengbach, Egon Schiele « vit sa vie de profonde misère ». Cinq ans plus tard, dans la République de Weimar, l’École du Bauhaus inaugure la créativité architecturale totale. Wassily Kandinsky et Paul Klee inventent l’Art Moderne. Le Bauhaus est fermé en 1933. L’art devait être consacré à la glorification de la Volksgemeinschaft, la communauté nationale nazie.L’intrication du bien et du mal, par la proximité des lieux, rend alors ce que l’art peut suggérer d’indicible lorsque l’artiste côtoie l’horreur.
Mots clés:  art, nazi, nazie, Hitler, allemagne, Goethe,
Pages :  127 - 137
DOI :  10.3917/rips.018.0127
Type :  Research paper
APA :  Huguet, J. (2002) L'arbre de Goethe. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 127-137. DOI : 10.3917/rips.018.0127
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-127.htm
 
 
Titre :  L'art éphémère (ou l'éphémère dans l'art)
Auteur(s) :  André LÉVY
Résumé :  Prenant appui sur la fête de taureaux et la tauromachie, il est montré que cet art « éphémère » (rien n’en reste, une fois accompli, que des souvenirs) résume l’essentiel de l’émotion esthétique, renforcée ici par la simultanéité et l’interdépendance entre le geste de l’artiste et ce qu’il fait naître chez l’autre. En ce moment de jouissance ou de jubilation, partagée ou échouée, où la lutte à mort contre la matière, la nature, les éléments livre son sens, nulle tricherie n’est possible.
Mots clés:  art, éphémère,
Pages :  139 - 148
DOI :  10.3917/rips.018.0139
Type :  Research paper
APA :  Lévy, A. (2002) L'art éphémère (ou l'éphémère dans l'art). Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 139-148. DOI : 10.3917/rips.018.0139
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-139.htm
 
 
Titre :  Des brèches ouvertes sur l'entremonde
Auteur(s) :  René KAËS
Résumé :  L’art brut, l’art des singuliers, celui des autodidactes et des irréguliers de l’art renouvelle les questions sur les rapports de l’art à ses sources, à ses frontières, à ses dérives, à ses créateurs. Dans cette brèche qu’ouvrent la folie, la rébellion et la poésie, seule la figuration de l’insolite est apte à saisir l’énigme de l’origine, le désir et son trouble, l’insistance des traces et des rêves perdus, et ce que Klee nommait l’ « entremonde », celui du jeu et des revenances. Car ces artistes sont des familiers de l’inconnu. Leur rapport vital n’est pas avec le Beau mais avec l’Étrange, l’étranger et l’étrangeté intime, avec la violence du monde interne et la « crudité » du monde externe. Cet art est profondément en résonance avec l’esprit du temps, comme le cubisme l’avait été au début du siècle dernier.
Mots clés:  art, frontière, dérives, création, poésie
Pages :  149 - 158
DOI :  10.3917/rips.018.0149
Type :  Research paper
APA :  Kaës, R. (2002) Des brèches ouvertes sur l'entremonde. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 149-158. DOI : 10.3917/rips.018.0149
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-149.htm
 
 
Titre :  Photographies, lectures et significations. du côté du Centre Pompidou
Auteur(s) :  Claude CHABROL
Résumé :  Dans cet article on a voulu produire à la fois des propositions pour une analyse des significations sémantique et pragmatique des images et l’illustrer sur des photographies exemplaires du fond du Centre Georges Pompidou de la première moitié du XXe siècle.L’image normalement polyvalente et polysémique dans la modernité y est considérée comme entièrement dépendante de son cadrage contextuel et du contrat de communication pour l’acquisition de significations stables et convergentes.Enfin on souligne l’importance des résonances corporelles et donc de la dimension émotionnelle qui implique une démarche transdisciplinaire psycho-sémiotique prenant appui aussi bien sur la neuro-psychologie et la psychophysiologie que sur la psychologie clinique.
Mots clés:  photographie, photo, Centre Pompidou, art,
Pages :  159 - 169
DOI :  10.3917/rips.018.0159
Type :  Research paper
APA :  Chabrol, C. (2002) Photographies, lectures et significations. du côté du Centre Pompidou. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 159-169. DOI : 10.3917/rips.018.0159
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-159.htm
 
 
Titre :  Le psychosociologue peut-il être un « Dichter » ?
Auteur(s) :  Eugène ENRIQUEZ
Résumé :  La lecture d’un texte de l’essayiste anglais polyglotte George Steiner « Une lecture contre Shakespeare » inclus dans son recueil « Passions impunies » (1997), qui explore le terme de Dichter, est l’occasion pour l’auteur de se demander, en confrontant cette réflexion à d’autres auteurs, s’il n’y aurait pas du « Dichter » dans la pensée et l’activité du psychosociologue.La connaissance du Dichter est à l’opposé du savoir, de l’esprit encyclopédique. La vraie Dichtung porte témoignage. Elle est « connaissance d’objet » au sens concret. Le Dichter nomme ce qui est son acte de dénomination, définit, incarne son être véritable. L’objectif du « psychosociologue-dichter » est de favoriser, chez toutes les personnes avec qui il travaille, l’émergence d’un individu vraiment humain, c’est-à-dire à la fois vivant, inventif, capable de poser de nouvelles normes et de prendre des risques, apte à s’interroger et à tisser des liens avec les autres. Il doit être « le garant » de l’expérience, de l’étant toujours en mouvement, de l’existant.
Mots clés:  psychosociologie, poésie, art,
Pages :  171 - 176
DOI :  10.3917/rips.018.0171
Type :  Research paper
APA :  Enriquez, E. (2002) Le psychosociologue peut-il être un « Dichter » ?. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 171-176. DOI : 10.3917/rips.018.0171
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-171.htm
 
 
Titre :  L'obsession de la vocation chez les musicien(ne)s underground
Auteur(s) :  Jean-Marie SECA
Résumé :  L’approche psychosociologique des pratiques musicales populaires alternatives, ici présentée, synthétise une partie des résultats d’une enquête approfondie de terrain (par les méthodes du questionnaire, de l’entretien et de l’observation participante) auprès de 110 groupes (quatre cent dix individus appartenant aux courants pop rock, punk, new wave, rap, musique antillaise), effectuée en 1981-87 et 2000, dont les énoncés complets figurent dans d’autres publications (Seca, 2001a). Après avoir décrit le modèle théorique (état acide) à partir duquel ont été traitées les données d’observation et une fois indiqué quelle est la spécificité de l’approche de ce type de musicien, on se penche plus particulièrement sur la question de la place des femmes dans ces pratiques, très majoritairement masculines. On part du présupposé que les conflits de rôles féminins/masculins émergent, de façon plus explicite, dans la manière qu’ont ces dernières de s’afficher ou de revendiquer une « place » dans le champ social de reconnaissance musicale. Quelques pistes d’interprétation de l’ostracisme rencontré par les musiciennes et de leurs comportements provocateurs et paradoxaux sont proposées. La structure de rôle androgynique (valable pour les deux sexes dans le cas de l’activité artistique) est invoquée comme un point d’achèvement d’un parcours de professionnalisation artistique et comme une « solution » aux excès et aux dérives identitaires possibles dans la recherche créative musicale underground.
Mots clés:  vocation, musicien, musique, underground
Pages :  177 - 188
DOI :  10.3917/rips.018.0177
Type :  Research paper
APA :  Seca, J. (2002) L'obsession de la vocation chez les musicien(ne)s underground. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 177-188. DOI : 10.3917/rips.018.0177
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-177.htm
 
 
Titre :  La chair de nos souvenirs, voix et chanson populaires
Auteur(s) :  Catherine DUTHEIL
Résumé :  Entre corps et langage, entre matérialité et immatérialité, la voix chantée ouvre un espace imaginaire, un espace d’affects musicaux. Elle prend source dans un geste anthropologique total, lié au commencement à la danse et aux rituels de magie. La chanson populaire garde trace de ces origines, toujours prompte à se mêler aux élans du corps et aux éclats de voix ; toujours créatrice d’archétypes et de mythes populaires. La ritournelle, forme de base de la chanson, circulaire, alternée, répétitive, appartient à ce style oral primordial ; elle est un reste têtu perdurant dans notre culture placée sous le régime de l’impérialisme de l’écrit. Dans ses formes contemporaines, la chanson dessine un espace polémique, où s’expriment des tensions à la fois esthétiques, sociales, politiques, impliquant la répartition de formes de visibilité, la situant toujours entre vérité et illusion."
Mots clés:  corps, langage, voix, musique, chanson, mémoire
Pages :  189 - 200
DOI :  10.3917/rips.018.0189
Type :  Research paper
APA :  Dutheil, C. (2002) La chair de nos souvenirs, voix et chanson populaires. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 189-200. DOI : 10.3917/rips.018.0189
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-189.htm
 
 
Titre :  Comptes rendus d'ouvrages. Patrick DECLERCK, LES NAUFRAGÉS – AVEC LES CLOCHARDS DE PARIS, Plon, coll. Terre Humaine, 2001, 458 p.
Auteur(s) :  Dominique LHUILIER
Pages :  201 - 205
DOI :  10.3917/rips.018.0201
Type :  Book review
APA :  Lhuilier, D. (2002) Comptes rendus d'ouvrages. Patrick DECLERCK, LES NAUFRAGÉS – AVEC LES CLOCHARDS DE PARIS, Plon, coll. Terre Humaine, 2001, 458 p.. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 201-205. DOI : 10.3917/rips.018.0201
URL Cairn:  https://www.cairn.info/revue-internationale-de-psychosociologie-2002-18-page-201.htm
 
 
Titre :  Amado, G., & Ambrose, A. (Eds.). (2001). The transitional approach to change. Karnac Books.
Auteur(s) :  André LÉVY
Pages :  203 - 206
Type :  Book review
APA :  Lévy, A. (2002) Amado, G., & Ambrose, A. (Eds.). (2001). The transitional approach to change. Karnac Books.. Revue Internationale de Psychosociologie (RIP), VIII(18), pp. 203-206
 
 
 
 
Tous les numéros
 
  Numéro 62 (2019 - Winter)
  Numéro 61 (2019 - Summer)
  Numéro 60 (2019 - )
  Numéro 59 (2018 - Winter)
  Numéro 58 (2018 - Summer)
  Numéro 57 (2018 - Spring)
  Numéro 56S (2017 - Winter)
  Numéro 56 (2017 - Summer)
  Numéro 55 (2017 - Spring)
  Numéro 54S (2016 - Winter)
  Numéro 54 (2016 - Summer)
  Numéro 53 (2016 - Spring)
  Numéro 52S (2015 - Winter)
  Numéro 52 (2015 - Winter)
  Numéro 51 (2015 - Spring)
  Numéro 50 (2014 - Fall)
  Numéro 49 (2014 - Spring)
  Numéro 48S (2013 - Winter)
  Numéro 48 (2013 - Summer)
  Numéro 47 (2013 - Spring)
  Numéro 46 (2012 - Winter)
  Numéro 45 (2012 - Summer)
  Numéro 44 (2012 - Spring)
  Numéro 43 (2011 - Winter)
  Numéro 42 (2011 - Summer)
  Numéro 41 (2011 - Spring)
  Numéro 40 (2010 - Winter)
  Numéro 39 (2010 - Fall)
  Numéro 38 (2010 - Spring)
  Numéro 37 (2009 - Winter)
  Numéro 36 (2009 - Fall)
  Numéro 35 (2009 - Summer)
  Numéro 34 (2008 - Winter)
  Numéro 33 (2008 - Summer)
  Numéro 32 (2008 - Spring)
  Numéro 31 (2007 - Winter)
  Numéro 30 (2007 - Fall)
  Numéro 29 (2007 - Spring)
  Numéro 28 (2006 - Winter)
  Numéro 27 (2006 - Fall)
  Numéro 26 (2006 - Winter)
  Numéro 25 (2005 - Fall)
  Numéro 24 (2005 - Spring)
  Numéro 23 (2004 - Fall)
  Numéro 22 (2004 - Spring)
  Numéro 21 (2003 - Fall)
  Numéro 20 (2003 - Spring)
  Numéro 19 (2002 - Fall)
  Numéro 18 (2002 - Spring)
  Numéro 16-17 (2001 - Spring - Fall)
  Numéro 15 (2000 - Fall)
  Numéro 14 (2000 - Spring)
  Numéro 13 (1999 - Fall)
  Numéro 12 (1999 - Spring)
  Numéro 10-11 (1998 - Fall - Winter)
  Numéro 09 (1998 - Spring)
  Numéro 08 (1997 - Fall)
  Numéro 06-07 (1997 - Spring)
  Numéro 05 (1996 - Fall)
  Numéro 04 (1996 - Spring)
  Numéro 03 (1995 - Fall)
  Numéro 02 (1995 - Spring)
  Numéro 01 (1994 - Fall)
 
 
 
   
 
Lecteurs   Rédacteurs invités   Auteurs   Relecteurs   Liens utiles  
 

Archives
Les plus cités
Les plus récents
Vient de paraître
A paraitre bientôt
Numéros en cours
Abonnement/Achat

 

Rédacteurs invités précédents
Conditions d'éligibilité
Guides de présentation
Procédure de soumission
Procédure d'évaluation
Archives
Déontologie

 

Soumettre un manuscrit
Instructions aux auteurs
Appels à contributions
Chercher un article
Droits et permissions
Auteurs les plus cités
Auteurs les plus productifs

 

Accéder aux manuscrits
Déontologie
Téléchargements

 

Editions ESKA
• FNEGE

AGRH
CAIRN
ProQuest
Google Scholar

 
  Editeur : Editions ESKA, 12 rue du quatre Septembre, 75002 Paris www.eska.fr •  Directeur de la publication : Serge Kebabtchieff, email: Serge.kebabtchieff@eska.fr, tél. : +33142865566 •  Rédacteur en Chef : Silvester IVANAJ, ICN Business School – Campus Artem, 86 rue du Sergent Blandan, CS 70148, 54003 Nancy Cedex, email : silvester.ivanaj@icn-artem.com, tél. : +33354502552 / +336 1123 8037  • Coordinatrices éditoriales : Séverine Koehl, email : severine.koehl@icn-artem.com, tél. : +33354502509 - Appoline Romanens, email : appoline.romanens@icn-artem.com • Secrétaire de Rédaction : Nathalie Tomachevsky  •  Marketing et Communication : Audrey Bisserier, email : agpaedit@eska.fr • Responsable de la Fabrication : Marise Urbano, email : agpaedit@eska.fr, tél. : +33142865565 • Périodicité : 3 numéros par an • ISSN : 2262-8401 / e-ISSN : 2430-3275 •  Le Copyright est la propriété des Editions ESKA  
  © 2019 • Editions ESKA  • Tous droits réservés